Une information a circulé récemment sur la programmation d’un match amical entre l’Algérie et le Brésil à la fin de ce mois de septembre. Les supporters des Verts, notamment ceux résidant en France, n’ont pas caché leur joie en apprenant la nouvelle, d’autant plus que ce match entre les Fennecs et la Seleçao devait avoir lieu dans l’Hexagone.

La  dernière fenêtre internationale de septembre devait être une occasion pour la sélection algérienne de se mesurer à l’un de géants du football mondial, en l’occurrence le Brésil. En effet, une information a circulé fin août, faisant état de l’intention de la sélection brésilienne de donner la réplique en amical, à son homologue algérienne, le 23 septembre prochain en France.

C’est le journaliste Éric Frosio, correspondant du quotidien français L'Équipe, qui avait révélé le 16 août sur Twitter que le prochain adversaire en amical de la sélection algérienne serait le Brésil. Le journaliste a indiqué que la sélection du Brésil a choisi la Tunisie et l’Algérie pour des matchs amicaux respectivement les 22 et 27 septembre en France. Une semaine plus tard, la Fédération algérienne de football (FAF) a dévoilé l’identité des deux adversaires des Verts qui sont la Guinée et le Nigeria qu'ils affronteront au nouveau stade d’Oran.

À lire aussi :  Djamel Belmadi s'exprime sur les joueurs qui ont joué en Israël

Djamel Belmadi a-t-il refusé d’affronter le Brésil en amical ?

Mais face à l’ampleur suscitée dans les médias et sur les réseaux sociaux concernant ce match amical entre l’Algérie et le Brésil, le chargé de communication de la FAF, s’est exprimé sur le sujet en affirmant que le projet d’un match contre le Brésil est toujours d’actualité. "Effectivement, il existe un projet d’un match amical contre le Brésil, mais à cause d’un problème de calendrier, la FAF et la CBF se sont mises d’accord pour programmer cette confrontation en 2023", avait déclaré fin août Salah Bey Aboud.

Malgré ces explications de la part de la FAF, des rumeurs ont fait savoir que c'était Djamel Belmadi qui avait rejeté l'idée d'affronter les Brésiliens. Questionné justement sur le sujet, ce dimanche 18 septembre lors de sa conférence de presse à Alger, Djamel Belmadi a tenu à apporter enfin sa version des faits.

Djamel Belmadi a expliqué qu'il n'avait en aucun cas refusé d’affronter le Brésil, allant jusqu’à qualifier la programmation d’un match amical entre les deux sélections de rumeur. "Le match face au Brésil ? Nous n'avons rien dit, le Brésil non plus, et la rumeur s'est faite toute seule ! C’est un scénario monté tout simplement par certains", lance Djamel Belmadi. "Comment pourrait-on refuser de jouer face au Brésil ? Mais c'est faux", ajoute-t-il.