Le Maroc va s'offrir un nouveau système de défense électronique israélien. Il s'agit du système Alinet, un appareil de guerre ultra sophistiqué et d'une grande portée qui permet de détecter notamment les signaux radars et toute menace aérienne et terrestre, indiquent la société Alinet reprise par plusieurs médias marocains et israéliens. 

Le Maroc a normalisé ses relations avec Israël, il y a près de deux années. Depuis, les deux pays multiplient les accords de coopération dans différents secteurs d'activité. Le volet de l'armement n'a pas été en reste et a bénéficié d'un intérêt particulier des dirigeants marocains et israéliens.

Les responsables du secteur des deux pays ont, en effet, effectué des visites et ont conclu des conventions portant collaboration entre les deux pays. L'un des accords consiste à fournir au royaume chérifien des armes israéliennes de différents types. La convention a déjà été mise en œuvre. En avril, le ministre israélien de la Défense a annoncé l'acquisition par le Maroc des systèmes de défense antimissile avancés israéliens.

Ces systèmes comportent notamment des véhicules aériens sans pilote et un système de défense aérienne avancé. Le royaume chérifien ne compte pas s'arrêter là et compte renforcer davantage son système de défense. Il faut dire que c'est surtout contre l'Algérie que le Maroc veut se prémunir. Il n'est un secret pour personne que les relations entre Alger et Rabat se sont nettement détériorées ces deux dernières années. Des observateurs craignent même une guerre entre les deux pays qui mènent une course effrénée vers l'armement.

À lire aussi :  Réchauffement entre l'Algérie et la France : Le lobbying marocain passe à l'offensive

Le système que le Maroc va acheter permet de collecter les signaux radar et électromagnétiques

Selon des sources médiatiques marocaines, leur pays est sur le point d'acquérir un nouveau système de défense qui lui sera fourni également par Israël.  Il s'agit, selon les mêmes sources, du système de guerre électronique Alinet. Un appareil qui permet de collecter notamment les signaux radar et électromagnétiques et de déterminer les fréquences  émises par les systèmes de défense aérienne, explique un communiqué de son fabriquant, cité par des organes de presse du Maroc.

"De telles unités créeront une image passive complète au sol et dans les airs et fourniront un système de combat électronique, ce qui permettra une réponse efficace aux menaces aériennes et terrestres", précise la société qui produit cet armement.