La CAF a officiellement retiré l'organisation de la CAN 2025 à la Guinée[1]La CAN 2025 retirée à la Guinée. L'Algérie va-t-elle lui succéder ?. Dès lors, la course vers le remplacement de ce pays de l'Afrique de l'Ouest est ouverte. Et de tous les pays africains, deux, en particulier, vont se lancer dans une compétition digne de leurs passés respectifs et de leurs différends légendaires : l'Algérie et le Maroc.

En fait, la course est déjà lancée : à moins de 24 heures de l'annonce du retrait de l'organisation de la compétition continentale à la Guinée, les deux pays ont exprimé – l'un ouvertement et l'autre plus ou moins tacitement – leur désir de se substituer au pays évincé. En effet, la candidature de l'Algérie est déjà officielle[2]Organisation de la CAN 2025 : L'Algérie officiellement candidate. Elle a été exprimée à la fois par le président de la FAF, Zefizef Djahid, et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdelkader Sebgag.  « L'Algérie sera candidate pour accueillir la CAN 2025 », a annoncé le premier. « Elle est capable d'organiser toutes les compétitions et nous allons défendre sa candidature pour l'organisation de la CAN 2025 », a déclaré le second.

CAN 2025 : qui du Maroc et de l'Algérie a plus de chances ?

Du côté marocain, aucune candidature officielle n'est encore annoncée, mais tout porte à croire que ça ne saurait pas tarder. « Le Royaume envisage de présenter sa candidature pour l'organisation de l'édition de 2025 de la Coupe d'Afrique des Nations », a écrit Le360 Sport[3]Maroc 2025: Yes, we CAN!, Le360 Sport, un journal en ligne marocain qui a cité une source au sein de la Fédération royale marocaine de football (FRMF). « La candidature du Maroc s'inscrit dans l'ordre des choses. Le Royaume dispose des infrastructures sine qua non pour l'organisation des grandes manifestations sportives internationales », aurait révélé ladite source. Beaucoup d'autres organes de la presse marocaine, qu'ils soient sportifs ou généralistes, citant des sources qu'ils disent « dignes de foi », ont parlé d'une probable candidature marocaine pour l'organisation de la CAN 2025. Et comme il n'y a pas de fumée sans feu, il y a beaucoup de chance que cette candidature soit annoncée incessamment.

Si l'on écarte d'autres pays, à l'instar du Nigéria, du Sénégal ou même l'Afrique du Sud, dont les moyens d'organiser une CAN sont avérés, l'Algérie et le Maroc, de l'avis des spécialistes, ont les deux les capacités et l'expérience nécessaires pour réussir une compétition d'une telle ampleur. Rappelons que l'Algérie a organisé sa dernière CAN en 1990 – « la dernière année de la raison », aurait écrit Tahar Djaout –, tandis que le Maroc a eu « la sienne » en 1988. De ce côté, les deux pays peuvent faire valoir la carte de la périodicité. Aussi jouissent-ils d'un niveau très appréciable de stabilité. C'est dire que, si le Maroc se porte officiellement candidat, la course se jouera sur de petites marges.