L'organisation de la Coupe d'Afrique des nations 2025 a été officiellement retirée à la Guinée. La CAF, qui a annoncé la nouvelle le vendredi 30 septembre, compte lancer un avis de candidatures pour son attribution à autre pays. L'Algérie se portera-t-elle candidate ? C'est fort possible. D'autre nations comme le Maroc et l'Afrique du Sud ont déjà exprimé leurs vœux de succéder à la Guinée. Les jeux devront être lancés ce samedi 1 octobre à partir d'Alger.

La CAN 2025 ne se tiendra finalement pas en Guinée comme il était initialement prévu. La CAF vient de retirer son organisation à ce pays qui ne peut pas être prêt à temps pour le rendez-vous, d'après le constat fait sur les lieux par les membres de la CAF.

La décision a été annoncée le vendredi 30 septembre par le président de CAF, Patrice Motsepe. « Je me suis rendu en Guinée aujourd'hui par respect pour le peuple guinéen. Je souhaitais discuter de la volonté de la CAF de conseiller et de travailler avec les parties prenantes du football pour construire et bâtir des infrastructures et des installations sportives dans ce pays. La Guinée pourra se porter candidate avec d'autres nations concurrentes à l'organisation du Championnat d'Afrique des Nations (CHAN) qui aura lieu après l'édition en Algérie, compte tenu de la décision de la CAF de ne pas organiser la CAN TotalEnergies 2025 en Guinée », a déclaré Patrice Motsepe.

Qui succédera à la Guinée et quelles sont les chances de l'Algérie ?

Le Comité exécutif de la CAF devrait se réunir ce samedi 1er octobre à Alger – en marge du tirage au sort du prochain CHAN – pour lancer le processus de candidature pour l'attribution de cette édition. Plusieurs pays se sont déjà positionnés pour succéder à la Guinée, dont l'Algérie. Le ministre de la Jeunesse et des Sports ainsi que les responsables de la FAF ont à plusieurs fois affirmé que l'Algérie se portera candidate pour l'organisation de la CAN 2025 si jamais la Guinée venait à se retirer[1]L'Algérie pourrait accueillir la CAN 2025 à la place de la Guinée.

Chose désormais faite. Et tout porte à dire donc que l'Algérie déposera sa candidature. Il n'est cependant pas dit qu'elle héritera inéluctablement de l'organisation de cette édition 2025. L'Algérie doit faire avec une rude concurrence. Plusieurs autres pays seront intéressés d'abriter la compétition continentale. Le Maroc et l'Afrique du Sud ont d'ailleurs déjà affiché leurs ambitions.

Il faut cependant dire que l'Algérie a toutes ses chances au niveau continental, bien qu'elle souffre d'un manque d'infrastructures touristiques[2]Tourisme en Algérie : Des résidences universitaires pour les vacanciers et traine un long historique de stades en mauvais état[3]Pelouse du stade de Blida : Riyad Mahrez et Islam Slimani crient au scandale. Bien que désormais, l'Algérie compte plusieurs stades flambants neufs (Oran, Baraki, Douera et le nouveau stade de Tizi-Ouzou), ce paramètre risque de ne pas être suffisant. Le jeu de coulisse sera prépondérant dans l'attribution de cette CAN. Le nouveau patron de la FAF et ses adjoints sont appelés à monter de quoi ils sont capables sur ce terrain.