Après plusieurs années d'attente, les Algériens sont enfin autorisés à importer des véhicules de moins de 3 ans. En effet, le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune a ordonné ce dimanche 9 octobre le gouvernement à autoriser les citoyens algériens à importer des véhicules touristiques de moins de 3 ans. C'est ce qu'a indiqué un communiqué de la Présidence publié à l'issue de la réunion du Conseil des ministres.

Du nouveau dans le dossier du marché de l'automobile en Algérie. Les citoyens qui ne cessent de réclamer depuis plusieurs années le retour à l'importation de voitures – neuves ou d'occasion – sont enfin soulagés. En effet, ce dimanche 9 octobre 2022, le Conseil des ministres réuni à Alger a décidé d'autoriser les particuliers à importer des véhicules de moins de 3 ans.

Dans un communiqué publié par la Présidence[1]Communiqué de la Présidence de la République algérienne, Facebook, il est mentionné que le Conseil des ministres extraordinaire consacré au projet de Loi de finances 2023 a abordé le dossier relatif à l'automobile. À ce propos, le chef de l'État Abdelmadjid Tebboune a pris 3 décisions ; la première étant d' « autoriser les Algériens à importer des voitures de moins de 3 ans », avec « leurs moyens financiers et ce pour leurs propres besoins, et non à des fins commerciales ».

Les constructeurs étrangers autorisés à vendre leurs véhicules en Algérie

Abdelmadjid Tebboune a également demandé au gouvernement d'autoriser « les constructeurs étrangers à importer des voitures pour les revendre en Algérie » et ce « parallèlement au suivi intensif sur le terrain du processus d'implantation d'une véritable industrie automobile en Algérie dans les meilleurs délais », selon les termes du communiqué. Il est demandé aussi au gouvernement de « présenter le cahier des charges des concessions automobiles au prochain conseil des ministres pour validation avant la fin de l'année », ajoute la même source.

Toutefois, les citoyens désirant importer leurs voitures devront attendre le début de l'année 2023, puisque la décision du retour de l'importation de véhicules entre dans le cadre de la Loi de finances 2023. Il faudra également attendre les textes d'applications afin de savoir les détails concernant les modalités et les conditions de l'importation de ces voitures de moins de 3 ans.