Des dizaines de commerçants de la ville de Lyon ont été visés récemment par des lettres d'insultes anonymes à caractère raciste et islamophobe.

Le racisme touche toutes les catégories sociales en France. Les victimes se comptent notamment parmi les ressortissants originaires d'Afrique et ceux de confession musulmane. Les derniers chiffres officiels sur les actes islamophobes en France en sont la parfaite illustration. Même les hommes politiques français d’origine africaine n’échappent pas aux insultes racistes. C'est le cas de cette députée française qui a été victime d'insultes pour son origine algérienne, le 5 juillet dernier, le jour de la célébration du 60e anniversaire de l'indépendance de l'Algérie.

Des dizaines de commerçants à Lyon ont reçu des lettres d'insultes racistes et islamophobes

Il faut dire que le contexte politique en France, marquée par la banalisation du discours anti-immigration incarnée par l’extrême droite, a presque banalisé les actes racistes et islamophobes au sein d’une partie de la société française. La liste des victimes de ces actes ne cesse de s’élargir à travers toute la France. C’est le cas avec ces dizaines de commerçants de la ville de Lyon qui ont fait l’objet d’insultes à caractère raciste et islamophobe.

Dans un reportage diffusé le 7 octobre, la chaîne BFMTV[1]Guillotière : des lettres anonymes et racistes, BFMTV a rapporté que plusieurs commerçants du quartier la Guillotière, dans le 7e arrondissement de Lyon, ont été visés depuis plusieurs années par des lettres d’insultes anonymes. « Cher bougnoule, ta p** de m** de religion n'est synonyme dans le monde entier que de blasphèmes, d'injures, de vols et de viols. Toute la terre sait que l'Arabe ment comme il respire et qu'il se reproduit comme des cafards », écrit l’auteur d’une lettre anonyme envoyée à Maureen, gérante d'un salon de coiffure à la Guillotière, dans le 7e arrondissement de Lyon.

Cette commerçante, qui a témoigné à visage découvert, affirme avoir reçu par voie postale six lettres anonymes ces derniers mois. Des lettres manuscrites d'insultes islamophobes et de menaces, explique-t-elle. « C'est devenu une routine de recevoir ces lettres qu'on attend la prochaine », raconte-t-elle. « Maintenant, j'ai de la compassion pour cette personne, car la vie doit être vraiment très difficile quand on vit avec autant de haine et de colère dans son cœur plutôt que de regarder la beauté de la diversité », ajoute cette commerçante.

Mais la jeune coiffeuse n'est pas la seule à recevoir des lettres anonymes du genre. Selon la même source, un corbeau -une personne anonyme qui va menacer ou dénoncer des choses souvent de façon malveillante- sévit depuis plusieurs années envers de nombreux commerçants du quartier du 7e arrondissement de Lyon. C’est le cas d’Alfredo Gaspar, gérant d’une épicerie africaine dans le quartier. « Ça fait toujours mal. On est au 21e siècle et les gens se comportent comme ça... Ils n'ont pas compris qu'on était tous des êtres humains », déplore-t-il.

Selon la même source, l’auteur de ces lettres d’insultes et de menaces serait une seule et même personne. Pour l’instant, aucune piste sur l’identité du corbeau n'est privilégiée. Mais compte tenu de l’écriture, il semblerait que ces lettres proviennent d’une seule et même personne. Alors que jusque-là aucun commerçant victime de ces lettres anonymes n’a décidé de porter plainte, la mairie du 7e arrondissement de Lyon les encourage à le faire.