Ryma, enseignante âgée de 28 ans, brûlée vive fin septembre à Makouda, en Kabylie, par un homme avec lequel elle refusait de se marier, est finalement transférée en Espagne. Hospitalisée dans un état critique à l'hôpital de Tizi-Ouzou, la victime a quitté l'Algérie le vendredi 14 octobre avec son frère par avion médicalisé et a rejoint l'hôpital universitaire de La Paz, à Madrid.

L'appel à la solidarité lancé sur les réseaux sociaux par la famille de Ryma a fini par porter ses fruits. Victime d'une tentative de féminicide le 26 septembre dernier dans son village à Makouda, la jeune enseignante de français était admise dans un état critique au CHU de Tizi-Ouzou. Brûlée au 3e degré par un homme avec lequel elle refusait de se marier[1]En Kabylie, un homme tente d'immoler son ex-fiancée, Ryma avait besoin d'une prise en charge que les médecins algériens ne peuvent pas lui assurer.

Non par manque de compétences, mais surtout en raison d'une absence de moyens. « Nous n'avons pas les moyens nécessaires pour la prise en charge de ce genre de cas dans nos hôpitaux, malgré l'effort de notre extraordinaire personnel hospitalier, c'est pourquoi la famille de Ryma a décidé de la transférer en France pour qu'elle puisse avoir accès à une meilleure prise en charge », écrit la famille de Ryma dans son appel.

Immédiatement, une cagnotte a été lancée en ligne. Les donateurs se sont montrés généreux. Dans la matinée du vendredi 14 octobre, la cagnotte affichait déjà 36'500 euros collectés sur les 100'000 euros prévus. Dans un premier temps, Ryma devait être transférée vers l'hôpital Saint-Louis à Paris, mais – cet hôpital connu pour son expertise des grands brûlés – demandait plus de 316'000 euros pour 70 jours d'hospitalisation en réanimation.

Ryma est arrivée vendredi 14 octobre à l'hôpital de Madrid

Devant cette situation, la famille de Ryma a décidé de solliciter ADM international, une société d'accompagnement de malades à l'étranger basée en Suisse, en Algérie et en France. Cette société a réussi à trouver un hôpital en Espagne et plus précisément à Madrid qui a accepté de prendre en charge la victime tout en acceptant de payer le montant des soins par tranches.

Et comme la cagnotte récoltée avait déjà atteint plus de 33'000 euros, Ryma a pu être transférée le vendredi 14 octobre vers l'Espagne. Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, le représentant du Centre ADM international à Tizi-Ouzou a annoncé que Ryma a été évacué en urgence vers l'hôpital de Madrid. Sur la vidéo en y voit la victime transférée à bord d'un avion médicalisé depuis l'aéroport international d'Alger vers celui de Madrid.

Ryma qui était accompagnée de son frère a été transférée à bord d'un Cessna S550 médicalisé de la compagnie C N Air affrété par ADM international. L'avion a décollé à 13:40 de l'aéroport d'Alger et est arrivé à 15:56 à l'aéroport de Madrid[2]Vol ORO902, FlightAware. « Arrivée de Ryma et son frère à l'hôpital de Madrid saine et sauve », écrit encore ADM international dans un autre message illustré des photos de l'arrivée de la victime à l'hôpital.