Pour lutter contre la pénurie de main-d’œuvre, l’Allemagne a décidé de se tourner vers les travailleurs étrangers, en facilitant les procédures d’immigration et en accélérant les procédures de naturalisation. C’est ce que propose un projet de loi présenté mercredi dernier par le gouvernement allemand.

Confrontée à une pénurie de main-d’œuvre sans précédent, l’Allemagne semble trouver la solution : attirer les travailleurs étrangers qualifiés. Pour cela, le gouvernement du social-démocrate Olaf Scholz, qui gouverne avec les Verts et les Libéraux, prépare une réforme du droit de la nationalité pour simplifier la procédure d'acquisition de la citoyenneté allemande, a indiqué vendredi 25 novembre un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

« La naturalisation doit être possible après avoir habité 5 ans en Allemagne, contre 8 ans actuellement », a-t-il ajouté. « Si un étranger est particulièrement bien intégré, grâce notamment à ses performances à l'école ou au travail, le délai pourrait même être réduit à 3 ans », ajoute le porte-parole du ministre de l’Intérieur.

Le représentant du gouvernement allemand a indiqué que « la naturalisation des parents de la génération des travailleurs immigrés arrivés en Allemagne dans les années 1970 doit être facilitée », car « leur intégration n'a pas été encouragée pendant de longues années », a-t-il ajouté. Le ministère de l'Intérieur va présenter prochainement son projet aux autres ministères, a indiqué le porte-parole. Une fois tous les détails réglés, le projet doit être approuvé en conseil des ministres, précise-t-il.

À lire aussi :  Conseils et adresses utiles pour les proches des harraga disparus

Droit du sol et double nationalité allemande

Le gouvernement allemand compte aussi revoir les conditions de naturalisation, notamment pour les enfants nés en Allemagne de parents étrangers, c'est-à-dire la naturalisation par le droit du sol. La nouvelle loi sur l’immigration propose de donner la nationalité allemande à un enfant né en Allemagne de parents étrangers si au moins l'un des deux avait une autorisation de séjour depuis au moins 5 ans, contre 8 ans actuellement.

Selon le nouveau projet de loi sur l’immigration, les possibilités d'avoir la nationalité allemande en plus d'une autre nationalité seront élargies à davantage de pays. Actuellement, beaucoup d'étrangers ne demandent pas la nationalité allemande parce qu'ils sont obligés de renoncer à leur nationalité d'origine. Les précédents critères d'éligibilité pour la double nationalité seront revus, puisque désormais, tout étranger résident régulièrement en Allemagne est éligible dans le cadre de la nouvelle loi.