Le football a la réputation d'être un monde de durs, un monde d'hommes. Ces stéréotypes ont la vie difficile alors que se mêlent spectacle, argent et « virilité ». En effet, l'univers du ballon rond est presque exclusivement composé d'hommes ; spécialistes, commentateurs et experts sont en majorité des « mâles ». Cependant, certaines exceptions existent ; des femmes qui ont imposé leur présence. C'est le cas de Vanessa Le Moigne, cette présentatrice franco-algérienne incontournable sur beIN SPORTS et qui devient désormais le « visage » de cette Coupe du monde pour beaucoup de téléspectateurs.

Vanessa Le Moigne fait beaucoup le buzz. Cette journaliste-vedette de la chaîne TV beIN SPORTS, dont la mère est algérienne, est beaucoup suivie sur les réseaux sociaux. « Je suis très fière de mes origines, algériennes et bretonnes », avait-elle déclaré lors de la Coupe d'Afrique des nations 2021. Elle avait expliqué que cela lui offrait « un lien direct avec l’Algérie ».

« Ma mère est trop fière, trop contente, ils racontent son histoire là-bas. C’est extraordinaire […] J’ai l’impression de m’accomplir à titre personnel. D’être ici, c’est un grand honneur. J’ai l’impression que l’on reconnaît que je suis Algérienne. Même si je m’appelle Vanessa Le Moigne, mon cœur est en Algérie. C’est fou ce que je vis là ! Ma mère est arrivée en 1961 en France avec rien. Et là, on me reçoit sur des plateaux TV ! C'est la pure et simple réussite de ma mère. Je reviens pour elle avec la tête haute et fière de mes origines », avait déclaré la star de la chaîne qatarie1 qui continue désormais son accession fulgurante.

À lire aussi :  Premier League : Le Club de Riyad Mahrez risque de lourdes sanctions

L'incroyable ascension de Vanessa Le Moigne

En effet, depuis cette CAN 2021, la journaliste a encore fait du chemin. Durant ce Mondial 2022, Vanessa Le Moigne est très présente. Elle ne vole pas la vedette à Messi, mais ses performances dans son domaine sont remarquables. Cette ascension n'a néanmoins pas été chose facile. La journaliste, qui s’est imposée dans ce milieu d’hommes, avait confié : « J’ai décidé qu’il ne fallait plus se taire et dénoncer toute forme de discrimination. Il en va de notre responsabilité ». Dans le documentaire choc de Marie Portolano « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste », qui dénonce les comportements sexistes dans les rédactions sportives, cette mère de famille âgée de 39 ans avait déclaré : « Les gens ont réalisé les conséquences de ces agressions à répétition ».

La Coupe du monde 2022 au Qatar est donc une nouvelle étape dans la carrière de Vanessa, elle qui anime une émission très suivie sur cet évènement planétaire. Dans cette émission, Le Moigne est accompagnée de nombreux invités, de 14 h à 20 h, en direct et en continu. La fierté des Algériens prouve chaque jour qu'elle n'a pas volé sa place.

Et sa fierté algérienne, Vanessa Le Moigne ne la cache pas. Outre la description de son compte Twitter, où elle affiche le drapeau algérien, la journaliste ne rate plus une occasion de montrer sa double origine. Le 24 novembre, elle avait même posé avec le pull aux motifs zelliges – créé par Adidas pour l'équipe nationale algérienne2 ; elle avait écrit « team forceur », en référence à la présence systématique de symboles de l'identité algérienne dans les stades, même en l'absence de l'équipe d'Algérie.

Photo de Vanessa Le Moigne, présentatrice de beIN SPORTS, d'origine franco-algérienne, dans les tribunes d'un stade de la Coupe du monde 2022 au Qatar

Photo de Vanessa Le Moigne, présentatrice TV d'origine franco-algérienne, dans les tribunes d'un stade de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Source : Vanessa Le Moigne, Instagram


  1. La journaliste franco-algérienne Vanessa Le Moigne fait le buzz à Alger 

  2. Affaire du maillot de l'équipe d'Algérie : Adidas répond au Maroc