La Coupe du monde 2022 entame, ce mardi 29 novembre, la série des 16 matchs de la 3e journée du 1er tour. Chaque équipe a joué ses deux premiers matchs et chacune doit jouer son dernier match pour espérer passer au second tour du tournoi. Beaucoup de groupes sont indécis et attendent ces derniers matchs pour connaître le sort de chaque sélection.

Trois équipes sont déjà qualifiées au second tour – en l'occurrence la France, le Brésil et le Portugal – et deux autres sont déjà éliminées – à savoir le pays hôte, le Qatar, et le Canada. Donc, dans l'absolu, il reste 13 places à prendre et pour lesquelles 27 sélections sont en compétition à l'occasion de cette 3e journée de cette phase des poules.

1. La Tunisie a peu de chances de se qualifier

Quelle est donc la situation de chaque équipe africaine engagée dans cette Coupe du monde de la FIFA ? La plus délicate est celle de la Tunisie, dont le sort dépend de sa prestation contre le champion du monde en titre – la France –, mais aussi du résultat de l'autre empoignade du groupe D, soit l'Australie contre le Danemark. Avec un point au compteur, les Aigles de Carthage doivent impérativement battre la France avec un score large.

À lire aussi :  Meilleurs footballeurs du monde : Un Algérien et 5 Marocains au Top 100

En plus, le Danemark (1 point) devra battre l'Australie avec un score moins large. C'est ce qui permettra aux Tunisiens de prendre la 2e place du groupe, ex æquo avec le Danemark, grâce à un goal-average favorable. Autant dire que c'est une mission quasi impossible pour les protégés de Jalel Kadri qui ont compromis leurs chances, notamment lors de leur 1er match face à l'Australie (0-1).

De son côté, le voisin marocain est le mieux placé pour passer ce cap du 1er tour de cette coupe du monde qatarie. Après leur précieuse victoire contre les Diables rouges de la Belgique, les Lions de l'Atlas n'ont besoin que d'un nul face à la modeste sélection du Canada.

2. Le Maroc a posé un pied en huitièmes de finale, mais attention !

Par contre, c'est le match de la dernière chance dans le groupe F entre la Belgique d'Eden Hazard et la Croatie de Luka Modrić, puisque le perdant rentrera à la maison inévitablement. En fait, la seule combinaison qui mènera les protégés de Walid Regragui vers l'aéroport, c'est une défaite face aux Canadiens et une victoire de la Belgique face aux Croates avec un large score.

3. Le Ghana bien parti pour se qualifier

En outre, les Black Stars sont également bien partis pour se qualifier aux huitièmes de finale. Avec 3 points au compteur, obtenus après leur victoire contre la Corée du Sud, les Ghanéens n'ont besoin que d'un point face aux Uruguayens pour passer au second tour. Le Portugal, installé confortablement à la tête du groupe H avec 6 points, est déjà qualifié, et la Corée du Sud peut même se permettre de surprendre Cristiano Ronaldo, mais perdrait face au Ghana à cause du goal-average.

4. Le Sénégal condamné à la victoire

Il reste le champion d'Afrique en titre, le Sénégal, qui affrontera l'équipe d'Équateur pour sa 3e sortie dans cette Coupe du monde 2022. Les protégés d'Aliou Cissé sont condamnés à gagner le match qui leur reste. Dans ce groupe A encore indécis et qui a enregistré l'élimination du pays hôte, même le nul est interdit, puisqu'il ouvrira la porte de la qualification aux Portugais et aux Équatoriens.

À lire aussi :  Zinedine Zidane à la tête de la Juventus ? Les supporters le demandent

5. C'est compliqué pour le champion d'Afrique en titre

Enfin, les Lions indomptables du Cameroun ont des chances de se qualifier, mais malheureusement pour eux, cette qualification ne dépend pas seulement de leur dernier match contre l'équipe du Brésil. Dans ce groupe G, la Seleção de Neymar est déjà qualifiée, mais entre le Cameroun, la Suisse et la Serbie, tout est possible. Donc, le Cameroun doit impérativement battre le Brésil et espérer la victoire de la Serbie face aux Suisses pour passer au second tour, grâce au goal-average.

6. L'Allemagne et l'Argentine : deux géants en difficulté

Dans les autres groupes qui ne comptent pas de sélections africaines, c'est le groupe E qui attire l'attention – avec une Allemagne en grande difficulté. Les Allemands doivent obligatoirement gagner contre les Costaricains pour espérer se qualifier, mais pas seulement. L'Espagne doit aussi battre le Japon pour que la National mannschaft puisse passer.

Dans le groupe B, l'Iran passe si elle gagne face aux USA et passe aussi si elle fait match nul avec une victoire de l'Angleterre contre le Pays de Galles. C'est quasiment le même scénario pour l'Arabie saoudite dans le groupe C. Si les Saoudiens gagnent contre le Mexique, ils passent au second tour, mais s'ils font match nul, ils ne peuvent se qualifier que si l'Argentine perd ou fait match nul contre la Pologne.