Les biscuits Oreo ne sont-ils vraiment pas halal ? Mondelez France apporte des précisions

Le 18 décembre, le président de l'Association de protection et d'orientation du consommateur et son environnement (APOCE) a jeté un pavé dans la mare. Il a affirmé dans une publication sur Facebook que les biscuits Oreo vendus en Algérie ne seraient pas certifiés halal1. S'en est suivi une grosse polémique sur le manque de contrôle sur les importations en Algérie, notamment celles qui arrivent d'une façon informelle (cabas).

ObservAlgérie a pris contact avec l'usine qui produit ces biscuits en Europe et les responsables nous ont répondu et apporté certaines clarifications. En effet, l'agence en charge des relations presse des marques Mondelez en France, qui produisent ces biscuits, affirme que leurs produits, même s'ils n'ont pas de certifications halal, ne contiennent pas d'ingrédients proscrits par la religion musulmane.

« Nous avons pris connaissance de votre demande concernant Oreo. Nous sommes l’agence en charge des relations presse des marques Mondelez en France. Nous vous confirmons que les recettes actuelles des produits Oreo fabriqués pour le marché européen ne contiennent pas d’ingrédients incompatibles avec le régime halal », affirme le fabricant.

Société « L'immigration tue » : CNews écope d'une amende de 60'000 euros

Il faut dire que ces biscuits sont produits dans différentes usines. En Espagne les biscuits sont produits à Viana. En Tchéquie, ils sont produits par l'usine d'Opava. Dans ces deux usines, ces biscuits sont bel et bien certifiés halal, mais pas ceux de l'usine Mondelez en France. « Pour des raisons pratiques, les certifications halal (qui se renouvellent régulièrement) ne figurent pas sur les emballages. Les Oreo qui sont fabriqués actuellement dans nos usines de Viana et Opava sont certifiés halal », explique toujours l’agence en charge des relations presse des marques Mondelez en France dans sa réponse à notre rédaction.

Il faut aussi signaler que ces biscuits sont vegan et ne contiennent donc pas de graisse animale (donc pas non plus de graisse de porc). Donc sans cet ingrédient, ces biscuits ne contiennent pas de produits proscrits par l'islam. Quant à la certification, comme l'explique l'agence de communication, c'est une démarche technique à laquelle cette usine ne s'est pas pliée en France. Il en est d'ailleurs de même pour un grand nombre de produits de grande consommation qui ne cherchent pas nécessairement à obtenir cette certification, mais qui sont commercialisés dans des pays à forte communauté musulmane.

Composition et ingrédients du biscuit Oreo

Les biscuits Oreo contiennent-ils de la gélatine de porc ou de l'alcool ?

Les biscuits Oreo ne contiennent ni de gélatine de porc ni d'alcool. Selon la liste des ingrédients du produit, l'additif E441, qui peut contenir de la gélatine de porc, n'est pas utilisé dans les Oreo. De plus, bien que le concentré de vanille utilisé puisse contenir une infime quantité d'alcool, la consommation de vanille mélangée à de l'alcool durant sa préparation est considérée comme licite2, car l'alcool n'a aucun effet sur la vanille et ne rend pas le consommateur ivre. Ainsi, les Oreo peuvent être consommés en toute tranquillité par ceux qui ont des préoccupations relatives à la gélatine de porc ou à l'alcool dans leur alimentation.

Ingrédients des biscuits Oreo

La composition de l'Oreo, telle que décrite sur le paquet de biscuits, est la suivante :

Société Le nombre d'étudiants algériens en France en hausse

  • Farine de blé ;
  • Sucre ;
  • Huile de palme ;
  • Huile de colza ;
  • Cacao maigre en poudre 4,5 % ;
  • Amidon de blé ;
  • Sirop de glucose-fructose ;
  • Poudre à lever (carbonates de potassium, carbonates d'ammonium, carbonates de sodium) ;
  • Sel ;
  • Émulsifiants (lécithine de soja, lécithine de tournesol) ;
  • Arôme ;
  • Peut contenir du lait.

  1. Des biscuits non halal vendus en Algérie : l'APOCE alerte 

  2. Comment juger la consommation de la vanille confectionnée avec de l'alcool ?, 5 février 2015, islamqa.info 


Vous aimez cet article ? Partagez !