Il est vrai qu'il est jeune, mais le milieu de terrain franco-algérien de l'AC Milan, Yacine Adli, s'inquiète sérieusement sur son sort, lui qui n'a joué que 114 minutes depuis son retour de Bordeaux en juin 2022. La direction du club lombard ne semble certes pas disposée à le libérer, vu ses potentialités, mais elle pourrait envisager des solutions à l'occasion de ce mercato d'hiver.

En effet, le milieu offensif franco-algérien, qui a bien fréquenté les jeunes catégories de l'équipe de France, veut avoir du temps de jeu, mais le fait qu'il reste à Milan ne lui permet pas de jouer assez, surtout en présence de joueurs comme le Marocco-Espagnol Brahim Diaz et le Belge Charles De Ketelaere. Et c'est ce qui fait que la solution soit un changement d'air – en somme, un club où il aurait du temps de jeu pour progresser.

En fait, Yacine Adli veut changer de club dès ce mercato du mois de janvier 2023. Peut-être afin d'avoir assez de temps de jeu pour espérer une sélection en équipe d'Algérie, des informations ayant fait état d'une volonté de changer de nationalité sportive pour rejoindre les Fennecs1. Et les dirigeants lombards semblent être prêts à tenter un nouveau prêt après celui des Girondins de Bordeaux effectué la saison dernière.

À lire aussi :  Meilleurs footballeurs du monde : Un Algérien et 5 Marocains au Top 100

Yacine Adli et Mehdi Léris dans le même club dès janvier ?

Selon certains médias italiens, il est de plus en plus question que le milieu offensif de l'AC Milan soit transféré sous forme de prêt à la Sampdoria de Gênes, un club de Serie A menacé par la relégation. Ce club, où évolue le néo-international algérien Medhi Léris, trouvera peut-être en Yacine Adli un bon animateur de jeu qui le sauvera du purgatoire, surtout qu'il est milieu offensif, mais sait aussi jouer en milieu central.

Cette animation de jeu pourrait aussi être utile du côté de l'équipe d'Algérie si Yacine Adli confirme sa décision de changer de nationalité sportive et si le sélectionneur algérien Djamel Belmadi décide de le convoquer. Pourquoi pas pour le stage de mars 2023 qui verra Riyad Mahrez et ses coéquipiers affronter en aller-retour la sélection du Niger, et ce, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2023. Sauf s'il décide de continuer avec les Bleus, surtout qu'il a été sélectionné à plusieurs reprises chez les jeunes catégories2.

À lire aussi :  Une révélation sur Houssem Aouar provoque une tempête sur la Toile

  1. Entre l'Algérie et la France, Yacine Adli a tranché 

  2. Dilemme pour Djamel Belmadi : Aouar ou Adli pour remplacer Pogba en équipe de France ?