Le Maroc principal bénéficiaire des visas français en 2023

Il semble que la crise des visas entre le Maroc et la France fait partie du passé. En effet, après plusieurs mois de restrictions, la ministre française a annoncé le retour à la normale quant à l'octroi des visas aux Marocains. Cette décision a été réellement mise en pratique, annonce le site spécialisé SchengenVisaInfo.

Ainsi, les autorités consulaires françaises délivrent normalement les visas aux Marocains. Plus encore, le Maroc est le principal pays africain à bénéficier des visas Schengen délivrés par la République française en 2023. Ce qui confirme que la décision prise mi-décembre, concernant le retour à la normalité de la délivrance des visas pour les Marocains. Cette décision a été également confirmée par l'ambassadeur de France au Maroc, Christophe Lecourtier, qui a affirmé que « les candidats sont traités de la meilleure façon possible, tant en termes d'accueil, mais aussi en termes de rapidité et de la délivrance des diplômes pour lesquels ils postulent ».

Par ailleurs, pour le bon déroulement de l'opération de demande de visas, le consulat de France à Rabat a appelé les demandeurs de visa à éviter d'inclure des intermédiaires dans leurs demandes, indique la même source. La consule générale, qui veut lutter contre le business des rendez-vous, conseille aux Marocains de faire eux-mêmes la demande. Pour éviter tous les désagréments, la consule conseille également aux demandeurs de visa Schengen de commencer le processus deux semaines plus tôt, puisque plus de 800 rendez-vous sont ouverts quotidiennement.

Voyage & Immigration Regroupement familial en France : L'OFII annonce du nouveau

Il faut rappeler qu'après plusieurs mois de restrictions sur les visas, la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, avait annoncé, à la mi-décembre 2022, la fin de la « crise des visas ». « Nous avons pris les mesures, avec nos partenaires marocains, pour restaurer une relation consulaire normale » dans le domaine migratoire, avait alors déclaré la ministre française.

C'est ainsi que la France avait mis fin à une décision qui a jeté un froid dans ses relations avec le Maroc. Cette décision de restreindre les visas a été prise il y a 18 mois par les autorités françaises, en réponse à la réticence du Maroc à réadmettre ses ressortissants en situation irrégulière dans l'Hexagone. Les restrictions sur les visas ne concernaient pas seulement les Marocains, les Algériens et les Tunisiens ont aussi été touchés. Toutefois, la France a annulé ces restrictions pour les Tunisiens, en premier. Puis s'en est suivi l'annulation des restrictions pour les Marocains et les Algériens.


Vous aimez cet article ? Partagez !