Exportation de GNL : L'Algérie passe en tête des pays africains

L'Europe a besoin d'énergie. En conflit avec la Russie, le vieux continent se tourne vers l'Afrique et l'Amérique. C'est une aubaine pour les pays africains producteurs d'hydrocarbures. L'Algérie profite de cette situation. Elle a augmenté ses exportations de gaz vers l'Europe. Elle a également devancé le Nigeria concernant les exportations de gaz naturel liquéfié (GNL).

Ainsi, pour le mois de janvier 2023, l’Algérie est devenue le premier pays exportateur de gaz naturel liquéfié (GNL) en Afrique. Elle a dépassé le Nigeria, qui occupait jusque là la première place. En effet, selon le site spécialisé Refinitiv Eikon, qui est l’un des plus grands fournisseurs de données en temps réel au monde, les exportations de GNL du Nigeria ont diminué en janvier de près d’un million de tonnes, soit une baisse de 35 %. Par contre, les exportations de l’Algérie ont enregistré une augmentation en atteignant plus 1,1 million de tonnes.

Les exportations algériennes alimentent exclusivement les marchés européens. Le pays remplace donc en partie les exportations russes, étant donné que le vieux continent est entré dans un conflit avec ce pays. Le rapport du site spécialisé Refinitiv Eikon affirme également que l’Algérie figure sur la liste des pays les plus fiables en termes d’approvisionnement en gaz de ses clients, notamment en Europe.

Économie L'Algérie signe un contrat historique pour son projet solaire

Il faut souligner que l'Algérie a progressé dans le domaine des exportations de gaz naturel liquéfié. Elle est passée de la 4e place en Afrique en 2021 à la 1re en ce début d'année. Il faut également rappeler que malgré la crise avec l'Espagne, l'Algérie est redevenue le premier fournisseur de gaz de ce pays en ce début 2023. L’opérateur du réseau gazier Enagás a, en effet, révélé que l’Algérie a retrouvé sa place de principal fournisseur de gaz naturel de l’Espagne en janvier, fournissant un quart de la demande mensuelle. Selon cet opérateur 25 %, soit 8 545 GWh, du total des livraisons de gaz à l’Espagne en janvier de cette année provenaient d’Algérie. Des livraisons faites à travers le gazoduc sous-marin Medgaz de 757 kilomètres qui relie les deux pays.


Vous aimez cet article ? Partagez !