Date d'entrée des premiers véhicules neufs en Algérie

Le gouvernement semble décidé à accélérer l’opération d’importation de véhicules. Après le feu vert accordé aux particuliers pour l’importation de voitures de moins de 3 ans, c’est au tour des concessionnaires de se voir enfin accorder les licences pour l’importation de véhicules neufs. En effet, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar, a annoncé, ce jeudi 2 mars, l’octroi de 27 licences pour l’importation de tout type de véhicules neufs.    

Après plusieurs années de suspension, l’importation de véhicules neufs et d’occasions est à nouveau autorisée en Algérie. Et les choses semblent même s’accélérer, au grand bonheur des Algériens en quête d’une voiture. En effet, au lendemain de la publication du texte d’application relatif à l’importation de véhicules de moins de 3 ans, le gouvernement annonce l’octroi des premières licences pour l’importation de véhicules neufs.

C’est le ministre de l’Industrie Ahmed Zaghdar qui a fait l’annonce ce jeudi 2 mars à Alger. Interrogé par des journalistes en marge d’une plénière consacrée aux questions orales à l’APN sur le dossier de l’importation de véhicules neufs, dont le cahier des charges a été publié en novembre dernier, le ministre a annoncé que 27 licences préalables ont été accordées pour l’importation de différentes marques de voitures, camions, bus et motocycles.

Économie Gaz : Les exportations de l'Algérie vers l'Espagne en hausse

Voici la date de l'entrée des premiers véhicules neufs sur le marché algérien

La loi stipule que les importateurs de véhicules neufs doivent obtenir une licence préalable leur permettant d'entamer des procédures de réalisation d'investissement, mais celle-ci n'est pas considérée comme une licence pour exercer effectivement l'activité. « Le concessionnaire agréé doit, au terme de la première année de l’obtention de l’agrément, s’implanter au niveau de vingt-huit wilayas, au moins, réparties sur le territoire national », selon l’article 25 du décret régissant l’importation de véhicules neufs.

Le représentant du gouvernement a expliqué que « le processus d'investissement dans les installations nécessaires pour l’importation de véhicules neufs a été lancé et certains investisseurs ont déposé des dossiers liés à la demande d'approbation finale ». Et d’ajouter que l’opération d’importation de véhicules neufs débutera durant ce mois de mars. « Nous avons donné des ordres concernant le suivi sur le terrain et nous accorderons bientôt les agréments. Les voitures neuves entreront sur le marché national durant ce mois de mars », explique-t-il.


Vous aimez cet article ? Partagez !