La visite de Tebboune en France objet d'un appel téléphonique entre Ahmed Attaf et Catherine Colonna

Le dégel des relations diplomatiques entre l'Algérie et la France se concrétise de plus en plus. Après la conversation téléphonique entre les deux chefs d'État, le retour de l'ambassade d'Algérie en France, c'est au tour des deux ministres des Affaires étrangères des deux pays de s'entretenir sur ces relations. En effet, selon un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf a reçu, le 3 avril au soir, un appel téléphonique de son homologue française Catherine Colonna.

Cet entretien téléphonique entre les chefs des diplomaties intervient dans le prolongement de l’entretien téléphonique entre Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron. « Cette première communication entre les deux ministres a permis d’examiner les perspectives de renforcement des relations bilatérales dans l’optique des échéances bilatérales convenues », indique le communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères. Ce communiqué souligne que l'entretien a également été l'occasion de parler de la préparation de la visite d’État qu’effectuera prochainement Abdelmadjid Tebboune en France.

Les deux ministres ont donc procédé à « l’évaluation de l’état d’avancement du traitement des grands dossiers devant constituer la substance de cette visite d’État ». Le communiqué conclut que les deux ministres « se sont informés de la désignation de points focaux devant veiller à la coordination des actions de coopération sectorielles dans l’esprit de la Déclaration d’Alger pour un partenariat renouvelé entre l’Algérie et la France ».

Politique Entrée sans visa à Ceuta pour les Marocains ?

Ainsi, les choses rentrent dans l'ordre entre l'Algérie et la France. La visite de Tebboune redevient d'actualité et aura bel bien lieu au début du mois de mai 2023. Les responsables des deux pays s'attellent à préparer cet événement qui précédera la visite de Tebboune en Russie. En attendant, la coopération entre les deux pays est appelée à reprendre. Les dossiers chauds entre les deux pays vont devoir être traités dans un climat plus serein.


Vous aimez cet article ? Partagez !