Marocanité de Ceuta et Melilla : La réponse ferme de l'Espagne au Maroc

Sebta pour les Marocains, ou Ceuta pour les Espagnols, forme avec Melilla deux enclaves situées sur la côte méditerranéenne du Maroc. Ces deux villes espagnoles sont au centre d'un conflit latent entre le Maroc est l'Espagne. Le Maroc veut retrouver sa souveraineté sur les deux enclaves et l'Espagne ne veut rien lâcher. Ce conflit est revenu au centre des débats cette semaine. Le Maroc est revenu à la charge et, de son côté, l'Espagne a confirmé sa fermeté sur cette question.

Le retour du débat de la souveraineté sur les deux enclaves a eu lieu lors d’un événement organisé par le parti Istiqlal.   Ennam Mayara, président de la Chambre des conseillers, est intervenu dans le cadre d'un débat sur les relations entre le Maroc et l’Espagne, après un an de réconciliation et l’adoption d’une nouvelle feuille de route. Il a souligné le caractère marocain des deux villes et a plaidé pour « mettre fin à la colonisation » en activant une solution politique négociée sans recourir aux armes. Il a également souligné que Ceuta et Melilla « ne feront pas l’objet de chantage ».

Ces déclarations n'ont pas été du gout des autorités espagnoles. Le gouvernement espagnol a réagi à ces déclarations avec fermeté. Les deux villes sont « espagnoles comme Zamora ou Palencia et il n'y a plus rien à discuter sur ce sujet », a affirmé le 10 avril la ministre de la Défense, Margarita Robles. « La position du gouvernement espagnol est claire et ferme et il n'y a aucune possibilité de débat sur ce sujet », a encore précisé cette responsable.

Politique Entrée sans visa à Ceuta pour les Marocains ?

L'Espagne reste donc droite dans ses bottes sur cette question. Elle refuse même le débat sur les revendications marocaines déjà exprimées à maintes reprises. Déjà au début de l'année, le royaume chérifien avait affirmé qu'il ne partageait pas de frontières terrestres avec l'Espagne, revendiquant indirectement la souveraineté sur les deux enclaves. À cela, l'Espagne a rétorqué que ces deux villes sont espagnoles et le resteront.


Vous aimez cet article ? Partagez !