3 anciens PDG de Sonatrach risquent de lourdes peines de prison

Les anciens PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Keddour, Mohamed Meziane et Abdelhamid Zerguine risquent de lourdes peines de prison. C’est ce qui ressort du réquisitoire prononcé le mardi 11 avril par le procureur général près la Cour d’Alger lors du procès en appel des accusés dans l’affaire de l'entreprise pétrolière algérienne.

Le procès en appel des accusés dans l’affaire Sonatrach – dont 3 anciens PDG du groupe pétrolier – condamnés en première instance pour des faits de corruption s’est tenu le 10 avril à la Cour d’Alger. Il s’agit des ex-PDG du groupe Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour, Abdelhamid Zerguine et Mohamed Meziane, en plus des ex-ministres Mohamed Bedjaoui, Chakib, Noureddine Boutarfa et Amar Ghoul. Ils ont été poursuivis pour des chefs d’inculpation prévus par la loi relative à « la prévention et à la lutte contre la corruption », en lien avec « la dilapidation des deniers publics et conclusion illégale de marchés ».

Les 3 anciens PDG de Sontrach risquent entre 5 et 12 ans de prison ferme

Le procureur général près la Cour d’Alger a requis, lors de ce procès en appel, des peines allant de 3 à 12 ans de prison ferme contre les accusés. Le représentant du ministère public a requis 12 ans de prison ferme contre les deux anciens PDG de Sonatrach Abdelmoumen Ould Keddour et Mohamed Meziane et 5 ans ferme contre l’autre ancien PDG du groupe pétrolier, Abdelhamid Zerguine. Une peine de 10 ans de prison ferme a été requise contre l’ancien ministre Noureddine Bouterfa et des peines allant de 3 à 8 ans de prison ferme à l’encontre du reste des accusés.

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an

En première instance, le pôle pénal économique et financier du tribunal de Sidi M’hamed avait déjà condamné, en janvier dernier, les accusés à de lourdes peines : 20 ans de prison ferme contre Chakib Khelil, 5 ans contre Mohamed Bedjaoui, 10 ans contre l’ancien PDG de Sontarach Ould Kaddour et l’ancien ministre Amar Ghoul. Les deux autres anciens PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane et Abdelhamid Zerguine, ont été condamnés chacun à 5 ans de prison ferme. Une peine dont avait également écopé l’ancien ministre de l’Énergie et PDG de la Sonelgaz Noureddine Boutarfa.


Vous aimez cet article ? Partagez !