Abdelmoumen Ould Keddour vient d’être extradé vers l’Algérie depuis les Émirats arabes unis où il avait été interpellé sur la base du mandat d’arrêt international lancé par le tribunal de Sidi M’hamed. L’avion transportant l'ancien patron de Sonatrach, en fuite à l’étranger depuis 2019, a atterri à l’aéroport de Boufarik en fin d’après midi.

Fin de cavale pour l'ancien PDG de la Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour. Après plusieurs semaines d’attente, les autorités émiraties ont donc répondu favorablement à la demande de la justice algérienne. Cette dernière avait, en effet, mené de longues négociations avec les Émirats arabes unis pour que l’ex-PDG du groupe Sonatrach soit remis à l'Algérie.

Abdelmoumen Ould Keddour, président de la Sonatrach de 2017 à 2019, a été démis de ses fonctions le 24 avril 2019, durant le Hirak algérien. Il faisait l'objet d'un mandat d’arrêt international contre lancé par l'Algérie depuis février 2021.Son nom figure parmi les principaux accusés dans l’affaire de la raffinerie d’Augusta que la compagnie pétrolière nationale Sonatrach avait rachetée en 2018, pour un montant de plus de 700 millions de dollars.

En mars dernier, l'information de son arrestation aux Emirats arabes unis avait fait le tour des médias algériens. Néanmoins, le média francophone Le Jeune indépendant avait indiqué que l'ancien responsable recherché par l'Algérie n'a pas été inquiété par les services de sécurité émiratis. « M. Ould Kaddour, qui a été l’hôte de notre pays à Abu Dhabi, n’a pas fait l’objet d’une quelconque interpellation ou convocation officielle par nos instances aéroportuaires ou sécuritaires », avait assuré un responsable émirati.

À lire aussi :  Abdelmadjid Tebboune réagit aux nouvelles déclarations de Pedro Sánchez sur le Sahara occidental

Le même média a indiqué que l’ancien président-directeur général du groupe Sonatrach ne pouvait pas être arrêté à Abu Dhabi à cause de la nationalité française qu'il possède, au même titre que son fils et sa femme. Ould Kaddour aurait, en effet, utilisé son passeport français, afin d'éviter son interpellation, étant donné que le mandat d’arrêt international lancé contre lui indique qu'il est de nationalité algérienne.

Vidéo : Arrivée de l'ancien patron de Sonatrach Abdelmoumen Ould Kaddour en Algérie