Indice mondial de la misère : Quelle place occupe l'Algérie au classement ?

En 2023, les alertes se suivent sur la misère dans le monde. Les séquelles de la crise sanitaire, celles de la guerre en Ukraine conjuguées à la sécheresse qui touche une bonne partie du globe en raison du réchauffement climatique compliquent davantage la vie à des millions de personnes. La misère avance au grand dam de ceux qui ne cessent de la combattre.

Ce constat amer est partagé par le dernier rapport de l'économiste américain Steve H. Hanke, intitulé Hanke’s 2022 Misery Index (HAMI). Ce rapport est sans équivoque. L'inflation et le chômage causent des dégâts dans plusieurs pays. Ce rapport, qui touche 157 pays, se base sur plusieurs indicateurs, notamment des indicateurs de chômage et d’espérance de vie moyenne en bonne santé. Il a également pris en considération le produit intérieur brut (PIB) par habitant pour chaque pays, le soutien social des gouvernements à leurs populations, la faible corruption, la confiance sociale ainsi que la liberté de prendre des décisions de vie.

Quant à la méthodologie du calcul, le professeur Hanke a mis en place la formule suivante : taux de chômage × 2 + taux d’inflation + taux d’intérêt bancaire – le taux de croissance réel du PIB par habitant. Le professeur explique sa formule par le fait que « dans le domaine économique, les indicateurs de la misère d’un peuple augmentent avec la hausse de l’inflation, les coûts d’emprunt exorbitants et le chômage ». Il souligne que « le moyen le plus sûr d’alléger cette misère est la croissance économique. La comparaison des mesures des pays peut nous en dire beaucoup sur les endroits où les gens se sentent tristes ou heureux ».

Économie Ministre des Finances : L'Algérie deviendra un pays émergent dans 3 ans à cette condition

Misère dans le monde : Quelle est la place de l'Algérie ?

L'Algérie a connu en 2022 une embellie économique grâce à l'augmentation des recettes générées par les hydrocarbures. Le PIB par habitant a donc été en nette hausse par rapport à l'année 2021. Cette hausse a fait gagner à l'Algérie 16 places au classement du professeur Hanke. Le pays est classé à la 41e place des pays plus malheureux dans le monde. En effet, avec un indice de 50,2, l'Algérie est handicapée par un taux de chômage très élevé, selon ce rapport.

En Afrique du Nord, le Maroc est le mieux classé. Avec l'indice de 36,56, ce pays occupe la 68e place mondiale. Il est suivi de l’Égypte, avec un indice 41,83, à la 52e place du classement. De son côté, la Tunisie aussi fait un peu mieux que l'Algérie. Elle arrive à la 43e place avec un indice de 46,90.

Au niveau mondial, la Suisse, suivie du Koweït et l’Irlande, occupe la dernière place du classement. Ces 3 pays seraient donc les plus heureux du monde d'après le classement Hanke. Ils sont suivis du Japon, la Malaisie et Taïwan. De leur côté, le Zimbabwe, le Venezuela et la Syrie sont dans le top 3 des pays les plus « misérables » dans le monde.


Vous aimez cet article ? Partagez !