« Horribles sacrifices de l'Aïd » : Brigitte Bardot qualifie l'Aïd el-Kebir de fête ignoble

La fête de l'Aïd al-Adha, comme son nom l'indique, est synonyme chez les musulmans de « sacrifie ». Cette fête religieuse, aussi appelée Aïd el-Kebir, est célébré par les musulmans de France par le rituel sacrifice du mouton. Cependant, la loi française exige le respect de certaines règles en matière transport et de l'abattage des animaux à l'occasion de cette fête.

Cela est devenu une habitude en France. À l'approche de l'Aïd el-Kebir, prévue cette année le mercredi 28 juin, le moindre fait ou geste en relation avec cette fête musulmane se transforme en événement politico-médiatique. C'est surtout le cas chez l'ancienne actrice et star du cinéma français Brigitte Bardot, qui ne rate aucune occasion pour tirer à boulets rouges sur tout ce qui affecte les droits des animaux.

Pour l'Aïd de cette année, Brigitte Bardot a profité d'une affaire de saisie par la police d'une quarantaine de moutons chez un particulier dans le Val-d'Oise pour crier au scandale et s'en prendre à nouveau à la fête de l'Aïd al-Adha en France. Selon Le Parisien, des policiers et des agents de la direction départementale des populations (DDPP) de la préfecture du Val-d'Oise ont saisi 40 moutons dans le jardin d'un habitant d'Osny, mardi 20 juin 2023.

Société Voici pourquoi le principal lycée musulman de France sera privé de ses 500'000 euros de subventions par an

Les 40 moutons saisis à Osny seraient-t-ils destinés au sacrifie de l'Aïd el-Kebir ?

Le particulier « cachait les moutons dans un enclos bâché », explique Vanessa Hummel-Fourrat, la directrice de la DDPP. « Les ovins étaient en souffrance, car il faisait très chaud et ils broutaient l'herbe du jardin. Certains n'étaient pas identifiés, ni bouclés », précise-t-elle. Les quarante moutons ont été confiés à diverses associations de protection animale, ajoute la même responsable.

Selon Le Parisien, le propriétaire de ces moutons, qui a commis une contravention de cinquième classe, risque gros. Cela pourrait le conduire devant le tribunal correctionnel pour « conditions de détention inappropriées, transport des animaux contraire à l'arrêté préfectoral et animaux dépourvus de boucles d'identification », comme le précise la directrice de la DDPP.

Brigitte Bardot s'attaque aux « horribles sacrifices » de l'Aïd el-Kebir

Alors que pour l'heure, aucun lien n'est établi entre cette affaire de saisie des moutons et l'Aïd el-Kebir, puisque l'enquête est toujours en cours, comme le souligne Le Parisien, voila que Brigitte Bardot, la célèbre amie des animaux, saisit l'occasion pour vilipender encore une fois la fête musulmane.

Dans son tweet, la Fondation Brigitte Bardot a indiqué que les animaux étaient « sans doute destinés aux horribles sacrifices » de l'Aïd el-Adha. « Comme chaque année, la FBB sera présente sur les sites clandestins d'abattage pour sauver le maximum de mouton des sacrifices de cette fête ignoble et les placer sous sa protection à vie » ajoute le tweet.

Société Polémique au Maroc sur le statut de la langue amazighe


Vous aimez cet article ? Partagez !