1 million d'euros amassé : la cagnotte de soutien à la famille du policier ayant tué Nahel fait polémique

Cagnotte de soutien à la famille du policier qui a tiré sur le jeune Nahel à Nanterre

Alors que la famille du jeune Franco-Algérien fait encore son deuil et que la France brûle en raison de cette bavure policière, certaines forces politiques font dans la provocation. C'est le cas de l'ancien porte-parole de la campagne d'Éric Zemmour Jean Messiha qui a lancé une cagnotte sur une plate-forme de financement participatif en ligne et qui a récolté, en quelques jours seulement, plus de 1 million d'euros.

Une cagnotte baromètre de la xénophobie en France ?

Cette cagnotte, considérée comme une provocation dans une conjoncture de tensions extrêmes en France, a fait réagir un grand nombre de Français. Nombreux sont ceux qui considèrent que cette cagnotte est un baromètre pour mesurer le degré de haire des étrangers en France. Son succès pose certaines problématiques telles que le racisme et la xénophobie en France. Plus de 40'000 personnes ont fait un don, avec des montants variant entre 5 et 3000 euros. Cette somme est révélatrice, pour ceux qui se battent pour la justice.

Un policier qui tue un adolescent ne doit en aucun cas être soutenu, estiment de nombreux Français mécontents de l'avancée de l'extrême droite et de leur instrumentalisation de l'affaire de l'assassinat du jeune Nahel. Les politiciens sont également de la partie. Ils ont exprimé leur indignation devant ce geste « provocateur ».

La plateforme GoFundMe refuse de fermer la cagnotte de soutien à la famille du policier

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure, a demandé la clôture de cette cagnotte. « Vous hébergez une cagnotte de la honte, GoFundMe. Vous entretenez une fracture déjà béante en participant au soutien d’un policier mis en examen pour homicide volontaire », écrit-il.

Même du côté du parti du président Macron, certains ont dénoncé la mise en ligne de cette cagnotte. « Jean Messiha souffle sur les braises. C'est un générateur d'émeutes. La cagnotte de plusieurs centaines de milliers d'euros pour le policier mis en examen dans l'homicide du jeune Nahel est indécente et scandaleuse », a affirmé le député du parti Renaissance Eric Bothorel.

De son côté, la plateforme GoFundMe a refusé de clôturer la cagnotte et a assuré que cette dernière était conforme à ses règles. « Actuellement, cette cagnotte est conforme à nos conditions d’utilisation, car les fonds seront versés directement à la famille en question. La famille a été ajoutée comme bénéficiaire et donc les fonds leur seront directement versés », explique un porte-parole de GoFundMe à Tech&Co (BFM TV).

Quand à la famille du jeune Nahel, elle est scandalisée. La grand-mère de la victime a exprimé son indignation quant au montant atteint par la cagnotte mise en ligne par Jean Messiha. « J'ai mal au cœur. Mais [le policier] sera puni comme tout le monde. J'ai confiance en la justice », a conclu la grand-mère de Nahel.

Retour en haut
Partager via
Copier le lien