Youcef Belaïli victime de son passé

Depuis son escapade bourrée d'indiscipline de la ville d'Ajaccio où il faisait le bonheur du club local en Corse, l'attaquant international algérien Youcef Belaïli se trouve dans une situation compliquée, et ce, à la veille de l'entame des championnats européens et asiatiques. Une situation très compliquée, même si son père et agent tente de relativiser et de camoufler l'inquiétude de l'ailier gauche algérien.

Pourtant, les supporters algériens et les fans de Youcef Belaïli ont toutes les raisons de s'inquiéter pour leur idole. D'abord pour son indiscipline légendaire et son incapacité à respecter les termes d'un contrat qu'il a signé lui-même en toute conscience. Est-il utile de rappeler que son indiscipline n'était pas visible seulement à l'AC Ajaccio et au Stade brestois 29, mais aussi au Qatar SC et à l'Al-Ahli Djeddah ?

Il faut dire aussi que son indiscipline tend à devenir « chronique », et cela ne doit pas plaire au sélectionneur national Djamel Belmadi qui a fini par la fermer la porte à son indulgence envers le fils d'El-Bahia. C'est dans ce sens d'ailleurs qu'il n'a pas été convoqué à l'occasion du rassemblement du mois de juin et des deux matchs face à l'Ouganda et à la Tunisie.

Sports La CAN 2025 au Maroc menacée

Youcef Belaïli dans une situation compliquée

Non seulement Djamel Belmadi ne pourra pas le convoquer pour le stage de septembre, mais en raison de son manque de discipline, aucun club européen n'acceptera désormais de le recruter après les épisodes chaotiques du Stade brestois 29 et de l'AC Ajaccio. D'ailleurs, l'on parle d'une touche en Turquie, d'une autre en Tunisie et d'une autre au Maroc, mais aucune en Europe de l'Ouest où la discipline est une nouvelle religion.

Selon le père de Youcef Belaïli, qui est aussi son agent, il y a une possibilité de signer dans un club de Ligue 1 Mobilis, s'il n'arrive pas à un accord avec Trabzonspor, l'ES Tunis et le Wydad de Casablanca. Il ne citera pas le nom du club, mais tout le monde parle du Mouloudia d'Alger (MCA), l'un des rares clubs capables financièrement de faire signer l'ailier droit. Surtout que Belaïli aurait besoin d'une grosse avance sur salaire pour payer des indemnités dues au club corse.


Vous aimez cet article ? Partagez !