Le séisme le plus puissant jamais enregistré au Maroc : plus de 600 morts et de 300 blessés

Dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 septembre, le Maroc a été secoué par un puissant séisme de magnitude 7, provoquant d'importants dégâts et causant la mort d'au moins 632 personnes, selon un bilan provisoire du ministère marocain de l'Intérieur. Les provinces et communes d'al-Haouz, Marrakech, Ouarzazate, Azilal, Chichaoua et Taroudant ont été particulièrement touchées par cette catastrophe naturelle.

L'épicentre de la secousse est situé dans la province d'al-Haouz, au sud-ouest de la ville touristique de Marrakech. Les autorités ont également signalé que 329 personnes ont été blessées, dont 51 se trouvent dans un état grave. Des images diffusées par les médias et sur les réseaux sociaux ont montré les dégâts considérables causés par le séisme.

À Marrakech, une partie d'un minaret s'est effondrée sur la place Jemaa el-Fna, un lieu emblématique de la ville. Cette situation a incité des centaines de personnes à affluer sur la place pour y passer la nuit, craignant d'éventuelles répliques. Certaines personnes étaient équipées de couvertures, tandis que d'autres dormaient à même le sol. Le séisme a également été ressenti dans plusieurs autres villes du Maroc, y compris Rabat, Casablanca, Agadir et Essaouira.

Faits-divers Arrivée d'Algérie, elle finit SDF avec son fils en France

En réponse à cette catastrophe, l'ambassade de France au Maroc a ouvert une cellule de crise. Des dirigeants internationaux ont exprimé leurs condoléances et leur solidarité avec le Maroc. Le Premier ministre indien, Narendra Modi, en visite à New Delhi pour le sommet du G20, a adressé ses condoléances aux proches des victimes et s'est dit « extrêmement peiné par les pertes de vies ». De même, le chancelier allemand, Olaf Scholz, a réagi en qualifiant le tremblement de terre de « dévastateur ». Le président français Emmanuel Macron, pour sa part, s'est dit « bouleversé après le terrible séisme au Maroc » et a proposé l'aide de la France.

Selon les médias marocains, il s'agit du séisme le plus puissant jamais enregistré dans le royaume. En 2004, un séisme d'une magnitude de 6,3 sur l'échelle de Richter avait secoué la province d'al-Hoceïma, provoquant la mort de 628 personnes et d'importants dégâts matériels.


Vous aimez cet article ? Partagez !