Combien coûtera l'organisation de la Coupe du monde au Maroc ?

La Coupe du monde est l'un des événements mondiaux les plus prestigieux, captivant l'attention de la planète entière. Cependant, son organisation requiert d'énormes ressources humaines et matérielles, et les nations qui l'ont accueillie par le passé ont investi massivement pour assurer son succès.

Le Maroc aura l'honneur d'accueillir la Coupe du monde 2030. La FIFA avait en effet annoncé, le 4 octobre, que le dossier conjoint du Maroc, du Portugal et de l'Espagne est l'unique candidature pour accueillir la Coupe du monde 2030. L'édition 2030 de la compétition plantaire se déroulera cependant dans 6 pays et trois continents, sous une forme encore inédite. L'Argentine, l'Uruguay, le Paraguay, l'Espagne, le Portugal et le Maroc sont les heureux élus. Si l'Amérique du Sud n'a l'honneur d'accueillir que 3 matchs, l'Europe et l'Afrique, elles, auront droit à son organisation et à l'accueil de la finale.

Combien coûtera la Coupe du monde 2030 au Maroc ?

Après l'émotion suscitée par l'octroi de l'organisation de cette coupe du monde au Portugal, à l'Espagne et au Maroc, la question du coût de l'événement se pose pour le Royaume chérifien qui ne s'illustre pas de par son aisance financière, surtout après le séisme qui l'a frappé le mois dernier et les frais de reconstruction qui s'avèrent très élevés. La Sogécapital Gestion, filiale du groupe Société Générale Maroc, a répondu à la question du coût de cette organisation pour le Maroc. La Coupe du monde 2030 de football devrait lui coûter près de 52 milliards de dirhams, soit un peu plus de 5 milliards de dollars.

Économie Gaz : Les exportations de l'Algérie vers l'Espagne en hausse

L'étude réalisée par la filiale du groupe Société Générale Maroc indique que cette organisation sera un investissement très intéressant pour le royaume. Plusieurs secteurs clés, comme le tourisme et les BTP, profiteront de l'événement. La Coupe du monde 2030 va donc donner davantage de visibilité au Maroc sur la scène internationale et surtout dynamiser le tourisme et, par ricochet, l'économie locale. Par ailleurs, la construction d'infrastructures (stades et hôtels, entre autres) va générer de nombreux emplois et « laisser un héritage significatif pour les athlètes locaux et la population en général », indique encore Sogécapital Gestion.

Globalement, cette Coupe du monde coûtera de 15 à 20 milliards de dollars au trio Maroc-Espagne-Portugal. Sogécapital Gestion souligne que pour les dépenses du Maroc, l'État devrait supporter le coût de construction des stades et centres à hauteur d'environ 2,5 milliards de dollars. Il devra également investir dans le secteur du transport ainsi que celui de l'hôtellerie. Cependant, ces dépenses se feront sur la période de 2024 à 2030.

Il faut dire que le coût de la Coupe du Monde de la FIFA 2030 est notablement inférieur à celui de la précédente édition au Qatar, qui a engendré des dépenses exorbitantes, atteignant même les 200 milliards de dollars. En comparaison, l'édition de 2018 en Russie s'est chiffrée à seulement 11,8 milliards de dollars, tandis que celle de 2014 au Brésil 11,6 milliards de dollars, et celle de l'Afrique du Sud en 2010 n'a nécessité que 3,9 milliards de dollars.


Vous aimez cet article ? Partagez !