Suppression des subventions en Algérie : Le ministre des finances explique le retard

Cela fait quelques années que les autorités algériennes pensent réformer la politique des subventions, ou la suppression des subventions, qui ciblent généralement les produits de première nécessité. L'idée est de rendre ces subventions destinées exclusivement aux familles qui en ont besoin, alors qu'aujourd'hui, les subventions sont généralisées et tout le monde peut en bénéficier.

Au delà du fait que cette démarche n'est pas largement partagée au sein de la population, le gouvernement algérien continue à travailler sur ce dossier. Mais, à ce jour, le projet n'est pas encore concrétisé alors qu'il est prévu déjà en 2020, notamment dans l'article 187 de la Loi de finances de 2020. Ce dernier article prévoyait une réforme de la politique des subventions pour s'orienter vers des aides ciblées.

Le ministre algérien des finances, Laaziz Faïd a évoqué cette question, selon l'Agence officielle, l'APS, qui rendait compte de l'intervention du membre du gouvernement au Conseil de la nation. Il saisira l'occasion de sa présence devant les sénateurs pour expliquer les raisons de ce retard dans la mise en œuvre de cette révision de la politique des subventions.

Politique Entrée sans visa à Ceuta pour les Marocains ?

Le gouvernement n'a pas abandonné l'idée d'une suppression des subventions

"Le Gouvernement, représenté par les services du ministère des Finances, travaille sur ce dossier complexe et sensible, étroitement lié à la numérisation du secteur, car nous ne saurons avancer dans cette optique sans la réalisation de la transition numérique", a fait savoir le ministre des finances, mettant en exergue le caractère complexe et sensible de ce projet.

Laaziz Faïd n'a pas manqué de rappeler, en réponse à des interrogations des membres du Conseil de la nation, que le dossier de la réforme des subventions n'a pas été abandonné. "Le dossier de la suppression des subventions est sur la table du gouvernement", a-t-il estimé, rappelant justement l'article 187 de la Loi de finances de 2020.

Le ministre semble optimiste sur la question puisqu'il annonce la fin d'une étape pour le mois de décembre, avec la création d'un Data Center, nécessaire pour l'opération de numérisation, qui sera utile pour la démarche de suppression des subventions généralisées. "A partir de cette phase, nous entamerons le parachèvement de cette opération", a ajouté Laaziz Faïd lors de son intervention devant les membres du Conseil de la nation.


Vous aimez cet article ? Partagez !