Ils ont tout fait pour que Belaïli ait des problèmes à Brest : Andy Delort lâche une bombe

Dans une interview accordée à Colin Dicanot pour « Oh My Goal », l'attaquant algérien Andy Delort s'est confié sur plusieurs aspects de sa carrière, non sans évoquer sa relation avec Djamel Belmadi et le reste des joueurs de l'équipe nationale d'Algérie. Au cours de son entretien, l'actuel attaquant d'Umm Salal a lâché de graves accusations contre des « personnes » qui seraient, selon lui, derrière l'échec de l'aventure de son coéquipier Youcef Belaïli sous le maillot de SB29.

Andy Delort fait partie des joueurs algériens qui font beaucoup parler d'eux dans les médias en France et en Algérie. L'attaquant de 32 ans, formé au FC Sète, a évolué par la suite dans plusieurs clubs en France. Il avait notamment joué à l'AC Ajaccio, Montpellier,  l'OGC Nice et le FC Nantes avant de signer l'été dernier pour deux saisons avec le club qatari d'Umm Salal1. Un club avec lequel l'attaquant franco-algérien réalise un début de saison magnifique avec de nombreux buts à son actif.

S'exprimant vendredi soir sur la chaîne YouTube Oh My Goal, Andy Delort est revenu sur son arrivée en équipe d'Algérie à la veille de la CAN 2019, remportée brillamment en Égypte, non sans aborder le clash qu'il avait eu 2 ans plus tard avec le sélectionneur national Djamel Belmadi en raison de sa demande de ne pas jouer la CAN 2021 au Cameroun2.

Sports La CAN 2025 au Maroc menacée

« J'ai eu une discussion avec Belmadi et elle ne s'était pas très bien finie. Je lui ai dit que ça allait être compliqué pour moi pour la CAN pour plusieurs raisons, dont mon père qui était hospitalisé. J'étais pas prêt à y aller », lâche Delort. « J'aime beaucoup Djamel et il m'a beaucoup apporté, mais c'était un peu tendu. Je comprends qu'il le prenne mal, mais à ce moment-là, je voulais être performant en club pour avoir plus de temps de jeu en sélection », ajoute l'ancien attaquant de l'OGC Nice.

Andy Delort vise-t-il Islam Slimani ?

Au cours de cette longue interview, Andy Delort a avoué que malgré sa relation « compliquée » avec la sélection algérienne, il dit qu'il n'a pas hésité à aider ses partenaires, notamment Youcef Belaïli quand celui-ci avait besoin de relancer sa carrière après la Coupe arabe 2020. « J'ai toujours tout fait pour la sélection et pour les joueurs. Quand Belaïli a eu des problèmes à Brest, j'ai tout fait pour le faire signer à Ajaccio, alors que certains ont tout fait pour qu'il ait des problèmes à Brest justement. Je dis ça, mais je ne dit rien », lâche Delort.

Des propos qui ont fait le buzz sur les réseaux sociaux, au point où de nombreux internautes ont vite conclu qu'Andy Delort, qui n'a pas digéré sa mise à l'écart depuis plusieurs mois de l'effectif des Verts, voulait à travers sa sortie sur Belaïli régler ses comptes avec un ou plusieurs autres joueurs de l'équipe d'Algérie. Selon ces internautes, à travers sa déclaration, Delort viserait directement son coéquipier en équipe nationale : Islam Slimani. Ce dernier était pour rappel sous le maillot du Stade brestois 29 lorsque Youcef Belaïli avait été mis à l'écart par le club breton en septembre 2022.

Sports La CAN 2025 au Maroc officiellement reportée


  1. Andy Delort en route pour le Qatar, 6 juillet 2023, ObservAlgérie 

  2. Équipe nationale : Djamel Belmadi démolit Andy Delort, 7 octobre 2021, ObservAlgérie 


Vous aimez cet article ? Partagez !