Algérie Ferries réagit à la vidéo d'un voyageur empêché d'embarquer

Navire d'Algérie Ferries

La compagnie maritime nationale Algérie Ferries a réagi, samedi 9 décembre, à une vidéo partagée par un ressortissant algérien établi en France, dans laquelle il a dénoncé le refus du chef d'escale à Marseille de le laisser embarquer. La vidéo accompagnée d'un commentaire en arabe algérien, montre qu'environ 30 autres passagers ont été empêchés samedi d'embarquer de Marseille à Alger, et ce, sur le mastodonte de la compagnie maritime algérienne, le Badji Mokhtar III.

Que dit le passager empêché d'embarquer sur le Badji Mokhtar III ? Dans la vidéo qu'il a partagée le jour même, le ressortissant algérien filme le quai d'embarquement du port de Marseille avec dans les alentours une trentaine de véhicules stationnés à différents endroits, avec des voyageurs espérant embarquer vers l'Algérie. L'auteur de la vidéo a affirmé que le navire d'Algérie Ferries allait partir vers le port d'Alger avec environ 200 places de véhicules vides. Et c'est justement ce dernier détail qui n'a pas laissé indifférents les responsables de l'Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV) qui a choisi de réagir très vite à la sortie de ce voyageur.

"L'Entreprise nationale de transport maritime de voyageurs informe que le voyage Marseille-Alger du 09 décembre s'est déroulé dans des conditions très normales (contrairement à ce qui a été annoncé dans certaines vidéos trompeuses). La compagnie décline toute responsabilité envers les auteurs de ces vidéos déconnectées de la réalité", a en effet fait savoir Algérie Ferries dans un communiqué publié sur ses réseaux sociaux, le jour même du déroulement des événements et du partage de la vidéo en question.

Algérie Ferries : le Badji Mokhtar a transporté 618 véhicules

Pour la compagnie maritime algérienne, le navire Badji Mokhtar III n'avait pas de places libres pour les véhicules au moment du départ vers la capitale algérienne, démentant ainsi les propos tenus par l'auteur de la vidéo. Et pour cela, Algérie Ferries a accompagné son communiqué avec plusieurs images montrant les garages du carferry. "Le navire Badji Mokhtar III a transporté 618 voitures, dépassant ainsi la capacité du garage du navire, comme le montrent les images ci-jointes", précise la compagnie dans le même communiqué.

Sur un autre registre, Algérie Ferries rappelle certaines conditions pour l'embarquement, notamment sur sa nouvelle plateforme de réservation. La compagnie maritime algérienne rappelle que les modifications manuelles sur les billets ne sont pas tolérés par les services de sécurité au niveau des ports français, suggérant que certains voyageurs ont été empêchés d'embarquer pour cette raison. "Par ailleurs, la société rappelle à ses chers voyageurs que toute modification manuelle sur les billets de voyage n'est pas acceptée par les autorités de sécurité portuaire françaises. Cela souligne l'importance de la précision lors de la réservation et de l'attention portée lors de la saisie des données sur la nouvelle plateforme de réservation lancée par la compagnie", est-il expliqué par Algérie Ferries.

Retour en haut
Share via
Copy link