Le pétrole va-t-il remonter la pente en 2024 ?

Baril de pétrole - OPEP - Prix - Hydrocarbures - Algérie

En cette fin de l'année, les marchés pétroliers sont dans l'impasse. Les prix du pétrole restent dans la fourchette basse malgré la décision de l'OPEP+ de continuer à réduire la production. Le pétrole a perdu plus de 12 % de sa valeur depuis le début de l'année 2023. Cette année, les cours du pétrole ont donc été plombés par les craintes sur le recul de la demande. Quelle sera la situation des marchés pétroliers en 2024 ?

C'est la question que se posent les analystes spécialisés dans le secteur. En effet, les prix du pétrole sont actuellement en dessous de la barre symbolique de 80 USD. Ils ont perdu plus de 12 % depuis le début de l'année. Le pétrole a donc déçu du moment que les observateurs s'attendaient à une flambée des prix pour atteindre 100 à 115 dollars. Plusieurs facteurs ont impacté les marchés pétroliers en les tirant vers le bas. En effet, les hausses des taux d'intérêt avec leurs répercussions sur la conjoncture mondiale, ainsi que les craintes sur les perspectives macroéconomiques, avec la faiblesse de l'activité en Chine en premier lieu, ont durement impacté les prix du pétrole.

Les prix du pétrole vont repartir à la hausse

Pour l'année 2024, certains de ces critères vont disparaître. Les hausses des taux d'intérêt ont atteint leur pic (du moins, selon le marché). Cela devrait relativement booster les marchés pétroliers, selon les analystes. Goldman Sachs voit les cours du Brent évoluer entre 80 dollars et 100 dollars le baril en 2024. UBS de son côté prévoit un prix du Brent se situant autour de 87 dollars le baril en moyenne, en 2024, alors que Bank of America table sur un prix de baril de Brent à, en moyenne, 90 dollars le baril.

Concernant la demande, la banque américaine prévoit une progression en 2024. Cette hausse sera, selon cette institution financière, de 1,1 million de barils par jour. Elle considère que l'OPEP+ poursuivra ses réductions de production et que les Etats-Unis réapprovisionneront leurs stocks stratégiques si le WTI s'échange entre 67 dollars et 72 dollars le baril. Les prévisions sont donc positives pour les cours de pétrole en 2024. Toutefois, certaines inconnues peuvent tirer les prix dans un sens ou dans un autre. Il s'agit notamment des événements liés aux conflits et guerres au niveau mondial.

Retour en haut
Share via
Copy link