Clients d'Algérie Ferries en colère après une annulation

Navire d'Algérie Ferries

Décidément, la compagnie maritime nationale Algérie Ferries n’en finit pas avec les désagréments qu’elle cause pour ses clients. C’est le cas de le dire en effet avec cette histoire d’annulation d’une traversée entre Marseille et Annaba, qui n’a pas été sans susciter la colère de nombreux clients d’Algérie Ferries dans la ville phocéenne.

Alors que les reports et les annulations de traversées maritimes à travers le monde sont légion en raison des mauvaises conditions météorologiques, cela ne semble pas pour autant plaire à certains clients d’Algérie Ferries. En effet, suite à la décision d’Algérie Ferries d’annuler la traversée Marseille-Annaba, prévue vendredi 5 janvier, des dizaines de voyageurs ayant programmé leur voyage à cette date au départ de Marseille sont montés au créneau pour afficher leur colère contre la compagnie maritime algérienne.

Ils étaient en effet plusieurs clients d’Algérie Ferries ayant réservé leurs billets Marseille-Annaba, à se regrouper vendredi devant l'agence de la compagnie maritime située sur le boulevard des Dames à Marseille, pour afficher leur mécontentement. Dans leurs témoignages aux médias français présents sur place, ces voyageurs mécontents n’ont été avisés de l’annulation de leur traversée par Algérie Ferries qu’à la dernière minute.

La compagnie Algérie Ferries n’a, en effet, annoncé l’annulation de la traversée Marseille-Annaba de vendredi que la veille, à travers un communiqué sur ses réseaux sociaux. Algérie Ferries qui a expliqué cette annulation par des mauvaises conditions météorologiques, a invité ses clients à s’orienter vers d’autres traversées programmées pour les prochains jours au départ de Marseille à destination des ports d’Alger, Skikda ou Oran.

L’annulation d’une traversée vers Annaba met en colère les clients d’Algérie Ferries à Marseille

Une alternative qui n’arrange pas de nombreux passagers d’Algérie Ferries et ces derniers n’ont pas hésité à l’exprimer publiquement devant les locaux de la compagnie maritime nationale à Marseille. « Je suis dans la m…. Nos deux voitures sont pleines de valises, prêtes depuis plusieurs jours. Pourquoi ils nous préviennent au dernier moment ? La seule solution alternative qu'ils nous proposent est un départ avec un autre ferry le 15 janvier. Mais nous ne serons plus en congé ! », proteste Kamel, un client d’Algérie Ferries au journal marseillais La Provence.

Comme lui, d’autres clients n’ont été avisés que la veille. Une défaillance de communication qui n’a pas été sans conséquence sur le programme de nombreux voyageurs, surtout ceux qui comptaient sur leur congé en France pour passer quelques jours au pays. « Je suis trop dégoûté, maintenant. J'annule mon départ. Je préfère aller visiter une autre branche de ma famille, en Belgique plus proche », lance Hichem, un Algérien d'une cinquantaine d'années.

Retour en haut
Share via
Copy link