Le ramadan interdit en France : Vraiment ?

lanternes musulmanes, avec le texte :

Les musulmans de France, à l'instar de leurs coreligionnaires du monde entier, s'apprêtent à accueillir dans quelques jours le mois du ramadan, qu'ils considèrent comme sacré. Cependant, dans une vidéo récemment publiée sur les réseaux sociaux, il est évoqué que le gouvernement français, et plus précisément le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, aurait signé un décret « interdisant le ramadan » cette année en France.

« Le ramadan 2024 est interdit en France ». C'est le genre d'information, ou plutôt de rumeurs, qui auraient pu passer inaperçues comme des milliers d'autres diffusées au quotidien sur les réseaux sociaux. Mais pas cette fois-ci. En effet, la vidéo diffusée le lundi 12 février sur TikTok, faisant état de l'interdiction du ramadan en France, est devenue vite virale, au point de faire réagir le ministère français de l'Intérieur.

Tout a commencé donc de cette voix anonyme accompagnant une vidéo partagée sur TikTok. Cette voix « synthétique » lance d'un air serein que les musulmans de France ne pourront pas conserver le jeûne de ramadan cette année, sur décision du gouvernement. « Le ramadan qui doit avoir lieu du 10 mars jusqu'au 9 avril n'aura finalement pas lieu en France […] Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, vient de faire paraître un communiqué qui interdira le ramadan pour cette année », alerte l'auteur la vidéo publiée lundi sur TikTok. Farfelu.

« Le ramadan causerait un problème à l'identité française »

L'auteur de la vidéo explique que « le ramadan causerait un problème à l'identité française », d'où son interdiction qui « fait partie de l'extension du projet de loi Immigration ». Et de poursuive que cette mesure d'interdiction « pénalisera chaque famille qui [observe le] ramadan d'un avertissement et d'une amende de 3500 euros. Au bout de 3 avertissements, la famille ne sera plus en capacité de rester en France et sera dans l'obligation de quitter le territoire français ».

Cette vidéo a été vue plus d'un million de fois et a recueilli plus de 5000 commentaires. Et comme il fallait s'y attendre, la majorité des internautes de confession musulmane se sont montrés outrés par cette prétendue décision d'interdire ramadan en France. « Il serait peut-être temps de s'occuper des vrais problèmes en France au lieu de s'acharner sur les musulmans », écrit un internaute qui visiblement a cru au canular.

Le ministère de l'Intérieur dément l'interdiction du ramadan en France

Face au tollé suscité par cette vidéo, le site d'information français 20Minutes a pris attache le jeudi 15 février avec le ministre de l'Intérieur. « Il s'agit bien évidemment d'une fake news », confirme le ministère de l'Intérieur. Cette fake news à propos du ramadan rappelle celle qui a récemment fait le buzz en France, concernant l'interdiction du terme Halal dans les commerces et autres établissements scolaires dans le pays.

Ni Gérald Darmanin ni le ministère n'ont publié un communiqué annonçant l'interdiction du ramadan cette année en France. Le ministre n'a pas non plus signé un tel décret, comme le confirme une recherche dans le Journal officiel, ajoute le média français. Les musulmans de France sont donc rassurés : ils peuvent observer le jeûne de ramadan cette année et toutes les autres comme ils le font régulièrement, sans aucune crainte.

Retour en haut
Share via
Copy link