Les Algériens sont-ils les plus expulsés de France ?

OQTF - France -Algérie - Maroc - Expulsion - Retraité algérien

Les Algériens arrivent-ils en tête des ressortissants étrangers expulsés par la France en 2023 ? Le dernier rapport du ministère français l'Intérieur mentionne que le nombre d’Algériens expulsés du territoire français en 2023 a connu une hausse par rapport à l'année précédente.

L’année 2023 a été marquée par la hausse du nombre de titres de séjours accordés par la France aux ressortissants algériens, avec plus de 32'000 documents, soit une hausse de près de 10 % par rapport à 2022. En parallèle à ce chiffre, celui des expulsions des ressortissants algériens du territoire français a également connu une forte augmentation, selon le rapport annuel sur l’immigration, rendu public le 25 janvier dernier par le ministère français de l’Intérieur.

Combien d'Algériens ont été expulsés de France en 2023 ?

Les expulsions des étrangers ont augmenté en 2023 de 10 % pour passer la barre des 17'000, selon le rapport. Durant l’année 2023, ce sont 2562 Algériens qui ont été expulsés du territoire français. Un chiffre en hausse de 36,6 % par rapport à 2022 (1876 expulsés). En 2021, le nombre d’Algériens expulsés du territoire français s’est élevé à 2352, selon le même rapport.

La France a expulsé plus d'Algériens que d'Albanais : une première !

Les Algériens sont ainsi en tête des étrangers expulsés de France en 2023, loin devant les Géorgiens (1642), les Albanais (1439), les Marocains (1104), les Roumains (1026) et les Tunisiens (887). C’est la première fois depuis 7 ans que le nombre d’Algériens expulsés de France dépasse celui des ressortissants albanais, souligne le site SchengenVisaInfo.

Les Algériens expulsés en 2023 « dépassent leur niveau de 2019, en lien avec le resserrement de la coopération consulaire entre la France et l’Algérie, qui se traduit notamment par une hausse sensible des retours forcés », expliquent les rédacteurs du rapport. En janvier dernier, le ministère de l’Intérieur a également annoncé une hausse du nombre d’étrangers délinquants expulsés du territoire français en 2023.

Les expulsions de délinquants en hausse de 30 %

Au total, 4686 étrangers délinquants ont été expulsés en 2023, soit 30 % de plus qu’en 2022. Les principales zones de destination des personnes expulsées sont, dans l’ordre, l'Afrique du Nord (Algérie, Tunisie et Maroc), l’Afrique subsaharienne et l’Europe centrale. Ce chiffre n’inclut pas les étrangers expulsés en raison de leur inscription au Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), selon la même source.

Retour en haut
Share via
Copy link