Un homme et son épouse condamnés pour le meurtre de leur propre fille à Alger

Palais de Justice de Dar El Beïda - Alger -

Les faits se sont déroulés à Alger et ils donnent froid dans le dos. Une fillette de 5 ans a perdu la vie dans des circonstances pour le moins cruelles. Les mis en cause ne sont que ses deux parents qui ont été lourdement condamnés la semaine dernière par le tribunal de Dar El Beïda, à l'est d'Alger, rapportent plusieurs sources médiatiques. 

Les faits ont été enregistrés au niveau de la localité de Bordj El Kiffan, à Alger. Répondant au nom de Tesnim, l'enfant a été, en fait, torturée avant de rendre l'âme. Selon ce qui été révélé au tribunal, la fillette a été privée de nourriture trois jours durant par ses parents. Ne se contentant pas de cela, ils ont attaché les mains de leur petite fille à un poêle allumé, lui causant de graves brûlures graves.

Ces sévices ont été infligés à Tesnim en guise de punition après que la fillette eut avalé une pommade qu'elle avait prise pour du chocolat. La fillette a fini donc par rendre l'âme dans des circonstances pour le moins dramatiques. La tragédie avait alors secoué non seulement la localité de Bordj El Kiffan mais toute la région d'Alger, voire toute l'Algérie. La population est restée, en effet, interloquée par tant de cruauté envers une gamine de 5 ans. Quels parents osent-ils commettre un tel crime ?

Infanticide à Alger : 20 ans de prison ferme pour les deux parents

Le couple « B.Z.H » et « B.A », a été vite appréhendé par les services de sécurité et inculpé pour infanticide. Lors de l'enquête, le papa et la maman n'ont apparemment pas nié les faits retenus contre eux. Présentés devant le tribunal de Dar El Beïda, la semaine dernière, ils ont été lourdement condamnés. Les deux ont écopé d'une peine de 20 ans de prison ferme, indiquent en effet des sources concordantes.

D'aucuns considèrent que cette affaire est loin de constituer un cas isolé. Une grave affaire qui en dit long sur le phénomène de maltraitance dont sont victimes des dizaines d'enfants à travers le territoire national. Ce sont en réalité des faits qui devraient secouer les consciences afin d'éviter de tels drames à l'avenir.

Retour en haut
Share via
Copy link