Le nouveau PDG de l'aéroport d'Alger décline sa feuille de route

Mokhtar Saïd Mediouni - Aéroport d'Alger

Le Président-directeur général de la Société de gestion des services et infrastructures aéroportuaires d'Alger (SGSIA - Aéroport d'Alger), Mokhtar Saïd Mediouni a animé, lundi 18 mars, une conférence de presse au cours de laquelle il a décliné sa feuille de route.

Le nouveau patron de l'aéroport international d'Alger a ainsi indiqué qu’il allait travailler avec les partenaires de la société dans le but d’améliorer les conditions d’accueil des passagers. "Nous œuvrons en synergie avec nos partenaires, tels qu'Air Algérie et d'autres compagnies aériennes internationales, ainsi qu'avec les services de police et de douanes, pour améliorer les conditions d'accueil et développer les différents services proposés au niveau de l'infrastructure aéroportuaire", a déclaré en effet le PDG de l’aéroport d’Alger.

Réduire les prix des consommations au niveau des cafés

Mokhtar Saïd Mediouni qui a été nommé au poste de directeur de l'aéroport d'Alger, le 19 février 2024 en remplacement de Mohamed-Salah Kaouach a fait savoir qu’un accord avait été conclu avec les locataires des cafés pour réduire les prix de leurs produits en échange d'une réduction des frais de location des locaux commerciaux.

Il a indiqué, en outre, qu’il comptait "ouvrir prochainement l'ensemble des locaux qui se trouvent au niveau de l'aéroport". Dans le même registre, il a affirmé que l’aéroport d’Alger serait doté prochainement d’un Duty Free.

Cap sur la modernisation de l’aéroport d’Alger

L’autre point inscrit dans l’agenda du nouveau boss de l'aéroport international d'Alger est relatif à la modernisation de cet aéroport. Cela passe, estime-t-il, par l'investissement dans les technologies modernes, dont surtout l'intelligence artificielle. Pour concrétiser ce projet qui lui tient tant à cœur, le PDG de cette infrastructure aéroportuaire compte faire appel aux étudiants et aux experts en informatique.

Exploiter à pleine capacité la structure aéroportuaire

Toujours dans le cadre de cette modernisation qui vise à améliorer la qualité des services au sein de la structure, le PDG de l'aéroport d'Alger a affirmé que des travaux étaient en cours pour équiper l'aéroport de systèmes d'enregistrement automatique des bagages. Il a également annoncé que le programme de numérisation au sein de l'établissement sera complètement concrétisé "d'ici mai prochain".

Mokhtar Saïd Mediouni a souligné en outre que le but recherché était l’exploitation de « cette infrastructure aéroportuaire à 100% de sa capacité". A court terme, il prévoit d’ailleurs "une augmentation du trafic passagers de 6,2 millions de voyageurs en 2022 à près de 10 millions d'ici la fin de l'année 2024".

Retour en haut
Share via
Copy link