Un autre Algérien essaie de faire passer en France 250 kg de cigarettes belges

Un ressortissant algérien a été interpellé par les douaniers dans la nuit de lundi à mardi alors qu'il transportait près de 250 kilos de cigarettes belges dans son véhicule. L'homme, qui comparaîtra ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Troyes pour répondre de contrebande de cigarettes, est soupçonné d'être impliqué dans un réseau de grande envergure.

Selon l’Est Eclair, c'est au cours d'un contrôle de routine que les douaniers ont découvert la cargaison illégale dissimulée dans le véhicule du suspect. Les cigarettes, provenant de Belgique, étaient destinées à être écoulées sur le marché français à un prix inférieur au prix légal. Cette saisie importante intervient un mois après l'arrestation d'un autre Algérien dans des circonstances similaires.

Ces deux interpellations rapprochées ont conduit les enquêteurs à suspecter l'existence d'un réseau de contrebande de cigarettes impliquant des ressortissants algériens. Une enquête est actuellement en cours pour déterminer l'étendue de ce réseau et identifier d'éventuels complices. À l’issue de sa garde à vue, le prévenu a été présenté au magistrat mercredi qui a décidé de le placer sous mandat de dépôt à Lavau dans l’attente de sa comparution, prévue ce vendredi.

Faits-divers Arrivée d'Algérie, elle finit SDF avec son fils en France

Les autorités françaises déclarent la guerre à la contrebande de cigarettes

Il faut dire que le trafic de cigarettes représente un manque à gagner important pour les finances publiques françaises, estimé à plusieurs millions d'euros chaque année. La contrebande nuit également à l'économie locale en fragilisant les commerces de tabac légaux et en privant l'État de recettes fiscales importantes. De plus, la vente de cigarettes illégales constitue un danger de santé publique, car ces produits ne sont pas soumis aux mêmes contrôles de qualité que les cigarettes légales.

Face à l'ampleur du phénomène, les autorités françaises déploient des moyens importants pour lutter contre le trafic de cigarettes. Les douanes renforcent leurs contrôles aux frontières et collaborent étroitement avec les forces de l'ordre pour identifier et interpeller les trafiquants. Plusieurs interpellations sont enregistrées chaque semaine, où des migrants irréguliers sont souvent impliqués.


Vous aimez cet article ? Partagez !