France : Un homme armé s'attaque à des musulmans fêtant l'Aïd al-Adha

La célébration de l'Aid al-Adha à Bonneuil-sur-Marne, en région parisienne, a failli virer au drame. Un homme armé a fait irruption dans le gymnase Cotton où se rassemblaient des centaines de fidèles pour accomplir la traditionnelle prière de l’Aïd.

L'assaillant, âgé de 24 ans et connu des services de police pour des faits de violence et d'extorsion, a semé la panique parmi les participants avant d'être neutralisé par les fidèles eux-mêmes. Selon BFM TV qui rapporte l’information, les premiers éléments de l'enquête indiquent que l'homme aurait d'abord agressé une personne âgée à proximité du lieu de prière, lui dérobant ses courses sous la menace d'une arme de poing. La femme de la victime s'étant interposée, l'assaillant a pris la fuite pour se diriger ensuite vers le gymnase.

C'est alors que l'individu a fait irruption dans le gymnase où des fidèles fêtent l’Aïd al-Adha et accomplissaient la prière, provoquant la panique parmi les présents. Mais avant qu'il ne puisse utiliser son arme, il a été maîtrisé par les participants. Deux personnes, dont un collaborateur du maire, ont été légèrement blessées dans la bousculade.

Faits-divers 27 harraga Algériens arrivent en Espagne à bord d'un bateau de pêche

Des musulmans faisant la prière le jour de l'Aïd ont évité le pire

Le maire de Bonneuil-sur-Marne, Denis Öztorun, a salué le courage des fidèles qui ont permis d'éviter le pire. Il a également souligné l'importance de la solidarité et de la cohésion sociale face à de telles attaques. « Je remercie l’ensemble des habitants présents pour leur sang-froid et l’esprit de responsabilité dont chacun.e a fait preuve pour éviter la panique. Je remercie également l’ensemble des bénévoles et des responsables de l’association Essalam qui ont su gérer l’organisation et l’évacuation du gymnase », a déclaré l’idylle.

Suite à l'incident, une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les personnes présentes lors de l'attaque, notamment les nombreux enfants. L'homme a été interpellé par la police et placé en garde à vue pour tentative d'extorsion avec arme et menaces de mort. Le commissariat de Créteil a pris en charge l'enquête pour déterminer les circonstances exactes de l'attaque. Malgré l'attaque, la célébration de l'Aïd al-Adha s'est poursuivie.


Vous aimez cet article ? Partagez !