Aéroports de Paris : Voici pourquoi votre vol risque d'être en retard ces jours-ci

Les passagers au départ et à l’arrivée des aéroports de Paris risquent de voir leurs vols retardés ces jours-ci. En effet, depuis mercredi après-midi, plusieurs vols programmés aux aéroports parisiens de Roissy Charles-de-Gaulle et Orly, ont connu d’importants retards. Ces retards pourraient se multiplier dans les prochains jours.

Dans l’après-midi du mercredi 10 juillet, les écrans d’affichage de l’aéroport de Paris-Orly et de celui de Roissy Charles-de-Gaulle ont affiché d’importants retards sur plusieurs vols, au départ comme à l’arrivée rapporte Le Parisien. Le temps moyen de retard à l’aéroport d’Orly mercredi à 16 h était de 66 minutes à l’arrivée et 22 minutes au retour, selon le site Flightradar24, qui permet de suivre les avions en direct. À l’aéroport de Roissy CDG, le retard était presque de 30 minutes au départ.

Certains internautes ont fait le lien avec les entraînements aériens qui ont lieu dans le ciel de Paris à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, prévue le 26 juillet prochain. D’autres ont évoqué les préparatifs du défilé du 14 juillet. Un évènement pour lequel des avions miliaires de la patrouille de France ont entamé les préparations dans le ciel parisien depuis le mardi 9 juillet.

Voyage & Immigration Regroupement familial en France : L'OFII annonce du nouveau

Retards de vols aux aéroports parisiens : les explications de la DGAC

La direction générale de l’aviation civile (DGAC) a confirmé, dans une déclaration au Parisien, que ces retards étaient en lien avec les répétitions de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, mais aussi du défilé militaire du 14 juillet qui se tiendra sur l’avenue Foch. « Pour faire passer les avions militaires, il faut mettre en attente les avions civils », précise un porte-parole de la DGAC

Ces retards ne s’expliquent par « aucun autre évènement particulier », ajoute ce même responsable. Cependant, ces retards de vols au départ et à l’arrivée des aéroports parisiens pourraient se multiplier les prochains jours avec la répétition de ces manœuvres d’entraînement, puis le 14 juillet, à l’occasion du défilé militaire, ajoute la même source.

Pour rappel, les principaux syndicats des aéroports de Paris ont menacé d’une grève générale pour la journée du 17 juillet. Une grève qui intervient à une dizaine de jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques Paris 2024. Si cette grève est maintenue, plusieurs vols au départ et à l’arrivée de ces deux principaux aéroports parisiens risquent d’être retardés ou carrément annulés.


Vous aimez cet article ? Partagez !