Une intoxication alimentaire dans une école privée a provoqué l'évacuation de 56 personnes vers différents établissements hospitaliers de Tizi Ouzou, en Kabylie. En fait, c'est un repas de Yennayer servi dimanche 12 janvier et préparé par les stagiaires de cette école spécialisée en hôtellerie et restauration qui a causé cette intoxication lundi 13 janvier au siège de cette école.

Selon un responsable au sein de la Direction de la santé et de la population (DSP) de Tizi Ouzou, cité par l'Agence officielle l'APS, ce sont 56 personnes entre stagiaires et invités de l'Ecole supérieure internationale de commerce et de gestion (ESIG) qui ont subi une intoxication après avoir participé à un repas du nouvel an amazigh. Le chef de service prévention à la DSP Idir Oulamara, a précisé les personnes qui avaient participé à ce repas souffraient de douleurs à l'estomac, de vomissements, de maux de tête et de diarrhée.

Aucune hospitalisation enregistrée

La même source a en outre affirmé que toutes les victimes de cette intoxication ont été évacuées vers différents établissements hospitaliers de la commune de Tizi Ouzou. En fait, il a précisé que 32 d'entre elles ont été prises en charge au CHU Nedir Mohamed de la ville alors que 18 autres ont été soignées dans un hôpital privé. Les polycliniques ont pris en charge les six derniers malades, a souligné le responsable en question. Aucun hôpital n'a retenu les personnes intoxiquées qui ont toutes rejoint leurs domiciles.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Enfin, le même responsable n'a pas manqué de faire savoir que c'est le poulet servi à l'occasion de Yennayer qui est suspecté. Un repas témoin a été récupéré pour effectuer les analyses nécessaires afin de déterminer l'origine exacte de l'intoxication. Il s'agit aussi de situer les responsabilités dans cet incident qui aurait pu être plus grave.