Une famille endeuillée et une région sous le choc. Deux enfants ont péri ce mardi 11 février dans un incendie qui s'est déclaré dans leur domicile. Selon la protection civile, c'est à Timimoun (Adrar) que le drame est survenu. Beaucoup de détails manquent encore dans cette histoire enregistrée dans le Sud de l'Algérie.

La même source précise que cinq autres membres de la même famille ont été blessés dans cet incendie dont l'origine n'est pas encore déterminée. Les éléments de la protection civile ont évacué les blessés vers un établissement de santé de la localité pour recevoir les soins nécessaires. Ils ont également transféré les dépouilles des deux petites victimes vers la morgue. Les deux enfants étaient âgés de sept ans et de 18 mois. L'on ne dit cependant pas s'ils ont succombé à des brûlures ou à de l'asphyxie.

L'incendie a aussi fait cinq blessés dans le même domicile

Il faut noter que la famille touchée par ce drame habite dans une cité appelée "32 logements". Aussi, les éléments de la police nationale ont ouvert une enquête pour déterminer l'origine du feu qui s'est déclenché ce matin. Il s'agira aussi de situer les responsabilités dans ce drame.

Le phénomène des incendies devient de plus en plus récurrent. Le 30 décembre 2019, un enfant a péri dans un incendie au domicile familial au quartier de Climat de France, à Alger. Deux appartements ont subi la rage des flammes cette nuit-là, causant aussi l'asphyxie à des adultes. Une semaine plus tard, un autre incendie a causé des blessures à quatre étudiants dans une chambre universitaire de Hasnaoua, à Tizi Ouzou, en Kabylie. Ce drame rappelle également l'horreur qui a eu lieu en novembre 2019 dans un hôpital à El Oued. Ce jour là, huit nourrissons du service maternité ont péri suite à un incendie dont l'origine reste la négligence.

À lire aussi :  Un homme armé d'un sabre interpellé près d'une mosquée

Lire aussi : Algérie : Important incendie à l’agence BNP Paribas (Vidéo)