Les éléments de la police judiciaire de la ville d’Oran, à l’ouest de l’Algérie, ont arrêté trois étudiants à la faculté de médecine. Ils sont accusés d’avoir assassiné un délégué médical, rapporte ce mercredi 12 février, le quotidien arabophone El Bilad.

Selon la même source, les trois étudiants auraient séquestré leur victime avant de l’assassiner par étranglement dans sa maison située à la cité Regency dans la ville d’Oran. Les suspects auraient ensuite volé la luxueuse voiture de la victime pour s’enfuir à son bord vers la capitale, Alger.

Les trois étudiants originaires d’Alger connaissent parfaitement leur victime avec qui ils entretenaient une relation d’amitié. Arrêtés par des éléments de la police nationale, les accusés ont été placés en détention à la prison d’Oran. Ils seront présentés devant le tribunal au cours de la semaine prochaine.

Par ailleurs, un enseignant de lycée à la retraite a tiré avec son fusil sur des membres de sa famille, tuant son neveu et blessant deux de ses accompagnateurs, vendredi dernier, au village Aïn Kherouba dans la commune de Houari Boumediene, à Guelma.

Un différend autour d’une parcelle de terrain dont chacun revendique la propriété est à l’origine du meurtre. L’auteur du crime a été arrêté, auditionné par les services de la gendarmerie et remis aux mains de la justice.  

À lire aussi :  Une Allemande tue une Algérienne pour simuler sa mort

Lire aussi : Médéa : Un jeune de vingt ans assassiné à coups de couteau à son domicile