La paisible localité de Ksar Sbahi dans la wilaya de Oum El Bouaghi, à l’Est de l’Algérie, a été secouée dans la nuit de dimanche 16 février par un crime odieux. Une femme a égorgé froidement son mari handicapé dans la maison familiale sise à la cité Nassim, rapporte le journal arabophone El Khabar.

Selon la même source, la victime, père de trois enfants, aurait été découverte gisant dans une mare de sang par des voisins. L’auteur du meurtre ne serait autre que la femme de la victime. Ce crime odieux, qui a eu lieu vers 22 heures dans la nuit de dimanche, a choqué toute la population locale.

Alerté, les services de la protection civile sont arrivés sur les lieux peu de temps après le crime. Ils ont transporté la dépouille de la victime vers la morgue de l’hôpital Mohamed Boudiaf dans la wilaya de Oum El Bouaghi. La même source précise que Les services de sécurité ont arrêté la suspecte et ont ouvert une enquête pour mettre la lumière sur cet homicide qui allonge la liste des drames familiaux qui secouent les foyers algériens.

En effet, de nombreux crimes sont régulièrement enregistrés dans différentes wilayas d’Algérie.  Au mois de décembre dernier, un jeune homme de 25 ans a assassiné son père et sa mère à l’aide d’un outil tranchant dans la localité d’El Birou, dans la commune de Souani, à Tlemcen. Dans la wilaya de Mila, un homme âgé de 44 ans a assassiné à coups de couteau son frère de 29 ans suite à une violente dispute.

À lire aussi :  Mutinerie dans le plus grand Centre de rétention de sans-papiers en France

Lire aussi : Algérie : Un adolescent assassiné par son propre beau-frère