Deux homosexuels âgés de 21 et 26 ans ont été arrêtés dans la journée du mercredi 27 février dans la wilaya de Tébessa, dans l'Est de l’Algérie. Les deux personnes avaient posté une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle elles simulaient leur mariage, indique un communiqué de la direction de la Sûreté de wilaya de Tébessa. 

Selon la même source, les forces de police avaient procédé à l'arrestation du couple homosexuel après la diffusion de leur prétendu mariage sur les réseaux sociaux. L'arrestation de ces derniers faisait suite à la grande polémique et indignation qu'ont suscitées la vidéo postée.

En effet, les internautes algériens ont exprimé une vive colère, dénonçant une pratique "intolérable" et "punie par la loi". Ils ont été d’ailleurs nombreux à signaler ce cas aux services de sécurité qu'ils appelaient à sévir contre les deux individus, accusés d’« atteinte à la religion » et de «publication de photos et vidéos à caractère sexuel».

Il est également reproché aux deux mis en cause de « détenir de la drogue » et d’«usurpation de fonction officielle » - l'un des accusés portait illégalement une robe d'avocat dans la vidéo en question.

Mandat de dépôt contre le couple homosexuel

Les prévenus ont comparu devant le procureur de la République près le tribunal de Tébessa, puis devant le juge d’instruction, qui a ordonné de les placer sous mandat dépôt. Quant au propriétaire de l’appartement ayant accueilli le simulacre de mariage homosexuel, il a été placé sous contrôle judiciaire.

A rappeler que l’homosexualité est punie par l'article 338 du Code pénal algérien. Toute personne adulte "rendue coupable d'acte contre-nature" risque jusqu'à deux ans de prison et une lourde amende.

Lire aussi : Algérie : Des homosexuels défileront lors de la marche d’Alger selon un journal français