Un Franco-algérien âgé de 62 ans a été retrouvé mort dans la journée de samedi 29 février, à Bordj Dekkala dans la ville de Marrakech, dans l'ouest du Maroc. Son corps a été découvert dans la salle de bain de sa maison en état de décomposition avancée, rapportent plusieurs médias marocains.

Selon les mêmes sources, les raisons du décès du sexagénaire restent pour le moment inconnues. Alertés par les voisins du défunt, les services de sécurité de la ville de Marrakech se sont rendus sur les lieux et ont ouvert une enquête. La dépouille mortelle du Franco-algérien a été transférée vers l’Hôpital de la ville pour les besoins de l’autopsie.

Pour rappel, un jeune nomade algérien, âgé d’une vingtaine d’années, a été retrouvé mort, le 18 février dernier, dans un terrain en jachère dans la localité de Galta, près de la frontière entre l’Algérie et la Tunisie. Il a été enterré sur place par des membres de sa famille sans aviser la police.

Suite à un signalement, les services de la police judiciaire de la ville d’El Oued, dans le sud-est de l’Algérie, ont déterré le corps de la victime pour les besoins de l’autopsie. Une enquête a été ouverte pour connaître les raisons exactes de cette mort suspecte.

À lire aussi :  Mutinerie dans le plus grand Centre de rétention de sans-papiers en France

Lire aussi : Un Algérien meurt du virus de la grippe porcine en Tunisie