Des inconnus ont assassiné, ce samedi 7 mars, un employé de la société nationale des hydrocarbures Sonatrach à Hassi Messaoud, dans la wilaya de Ouargla. Selon l'information rapportée par le quotidien arabophone El Khabar, le meurtre a eu lieu au lieudit Hassi Chegga.

Il s'agit, selon la même source, d'un cadre de la Sonatrach qui occupait le poste de superviseur de puits pétroliers. Il a été tué par balles par des inconnus qui voulaient, semble-t-il, subtiliser son véhicule. Celui à bord duquel il était en compagnie du chauffeur de la société nationale. Les deux collègues revenaient d'une mission de travail effectuée dans des ateliers appartenant à l'Entreprise nationale des forages (Enafor).

Les gendarmes ont déclenché une opération de recherches

Aussitôt alertés, les éléments de la gendarmerie nationale ont déclenché l'opération de recherches afin de mettre la main sur les auteurs de cet assassinat. Ces derniers ont pris la fuite en direction du désert de Hassi Messaoud. Il s'agit aussi pour les gendarmes en particulier et les éléments des services de sécurité en général d'ouvrir une enquête pour faire la lumière sur ce crime.

En fait, l'enquête visera à déterminer les motifs exacts de cet assassinat. Donc, les services de sécurité, la gendarmerie ou la police, auront la mission de confirmer l'information selon laquelle les assaillants visaient effectivement le vol du véhicule. Ou bien découvrir qu'ils ont agi pour d'autres objectifs qu'il faudra déterminer et agir en conséquence. C'est probablement cette découverte qui permettra l'arrestation des auteurs et même d'éventuels commanditaires.

À lire aussi :  Démantèlement d'un réseau de transfert de devises vers l'étranger

Lire aussi : Sonatrach – ExxonMobil : Les dessous de contrats suspects