Le corps sans âme d'un jeune homme a été retrouvé brûlé dans la commune Les Eucalyptus, située dans la banlieue sud-est d'Alger. Des témoignages affirment que ce sont deux individus repris de justice qui ont commis ce meurtre. Et ce, suite à un différend familial, a indiqué dimanche 8 mars, le site arabophone Ennahar.

Les faits se sont en effet déroulés dans la localité de Cherarba relevant de la commune des Eucalyptus (à environ 20 kilomètres au sud-est du centre d'Alger). Des témoignages ont affirmé que l'origine du meurtre était un différend entre les familles de la victime ainsi que des deux auteurs présumés. Ces derniers, tous les deux repris de justice, voulaient à tout prix en finir avec cette histoire en assassinant un leurs "ennemis".

C'est ainsi qu'ils se présentent au domicile du jeune homme. Ce dernier répondant aux initiales de B. S. et âgé de 18 ans, avait quitté le domicile familial depuis quelques temps. Et pour cause, une dispute avec son père l'avait poussé à aller vivre loin dans une maison abandonnée.

Une histoire de vengeance

Selon la même source, les deux accusés auraient suivi leur victime dans sa maison. Et profitant de sa solitude, ils le tuent et décident ensuite de brûler son corps. Et ce sont des habitants de la localité qui ont découvert la dépouille du jeune B. S., non loin de son domicile.

Alertés, les éléments de la protection civile sont immédiatement intervenus pour constater la mort et évacuer la dépouille de la victime vers la morgue de l’hôpital de la ville. Le jeune homme subira certainement une autopsie pour éventuellement contribuer à l’enquête. Dépêchées sur les lieux, les éléments de la gendarmerie nationale de la wilaya d'Alger ont aussitôt enclenché l’enquête d’usage. Celle-ci permettra de déterminer les circonstances exactes de ce drame.

Lire aussi : Algérie : Un jeune homme de 20 ans tué par son père à Constantine