Des inconnus ont procédé lundi 9 mars à l'assassinat d'un jeune Algérien dans la ville de Besançon, en France. Originaire de Khenchela, la victime a été criblée de balles par ses bourreaux qui sont parvenus à prendre la fuite, rapporte le journal arabophone Echourouk. Ainsi, la série de crimes mystérieux visant des ressortissants algériens en France se poursuit.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 mars en plein centre-ville de la commune de Besançon, située à l'Est de la France. Alors qu'il se dirigeait vers son domicile familial, l'Algérien a été surpris par un groupe d'individus. Armés, ces derniers n'ont pas hésité à mitrailler le jeune homme. Après leur forfait, les malfaiteurs ont réussi à prendre la fuite à travers les artères de la ville.

Alertés, les secours arrivés sur place n'ont fait que constater les dégâts. L'Algérien était en effet déjà mort, vu la gravité de ses blessures. Sa dépouille a été évacuée vers la morgue de l’hôpital de la ville. Le jeune Algérien subira certainement une autopsie pour éventuellement contribuer à l’enquête.

De son côté, la police a aussitôt bouclé le secteur en fermant toutes les entrées et les sorties de la ville, à la recherche des auteurs. En outre, les services de sécurité ont ouvert automatiquement une enquête. Celle-ci permettra de déterminer les circonstances exactes de ce meurtre.

À lire aussi :  Un baron de la drogue Franco-Algérien lourdement condamné au Maroc

Encore un Algérien originaire de Khenchela tué

La victime a rapidement été identifiée. Il s'agit d'un jeune Algérien originaire de la ville de Chechar, relevant de la wilaya de Khenchela. Répondant aux initiales de H. H., il était âgé de 23 ans. On apprend également que le défunt était célibataire et vivait en situation régulière avec sa famille, installée en France depuis plusieurs années.

Avec ce nouveau meurtre, l'histoire mystérieuse des assassinats de ressortissants algériens refait surface. En effet, pas moins de 23 Algériens, la plupart originaires de Khenchela ont été tués de différentes manières et dans différentes villes de France depuis 2017. La dernière en date fut enregistrée en décembre dernier, lorsqu’un jeune Algérien de 24 ans a été tué par des inconnus dans la région de Lyon.

Lire également : Grande-Bretagne : Un jeune Algérien assassiné à Londres