Dans la soirée de samedi 21 mars, un individu âgé d'une cinquantaine d'années a tenté de tuer son frère cadet dans la wilaya de Mascara. La victime a reçu des balles au visage, rapporte le média local Ennahar. Mais, heureusement pour elle, son pronostic vital n'est pas engagé. Son agresseur, qui avait commis il y a quelques jours deux meurtres, demeure toujours en fuite.

Selon la même source, la victime a été surprise par son frère non loin de son domicile familial, situé dans la commune de Sedjerara, relevant de la daïra de Mohammadia, wilaya de Mascara (à 360 km à l'ouest d'Alger). Fusil en main, il n'a pas hésité à tirer des coups de balles sur son jeune frère. Il a ensuite pris la fuite vers une destination inconnue.

Blessée au visage, la victime, âgée d'une quarantaine d'années, ne pouvait pas rejoindre l'hôpital. L'homme a reçu des soins à la maison. Il a échappé à une mort certaine.

L'accusé a déjà tué son autre frère

Par ailleurs, on apprend que le même agresseur, répondant aux initiales H. B. avait commis deux autres crimes auparavant. Le 10 mars dernier, il avait, en effet assassiné son autre frère et une autre personne dans la même localité. Les éléments de la Gendarmerie nationale ont lancé depuis des recherches intenses afin de le retrouver. Une enquête est également en cours pour déterminer les circonstances de ce drame familial. D'après les premiers témoignages sur place, les raisons qui ont poussé H. B. au meurtre seraient des conflits familiaux autour de propriétés agricoles.

Il faut dire que ce fratricide a secoué les habitants de cette région de l'Ouest d'Algérie. Rappelons que la wilaya de Constantine avait connu, le 4 mars dernier, un drame semblable. Ce jour-là, un quadragénaire avait assassiné son fils de vingt ans au domicile familial à cause de son entrée tardive à la maison.

Lire également : Algérie : Une adolescente de 13 ans retrouvée pendue à Biskra