Les éléments de la Police nationale de Annaba ont démantelé un réseau de cambrioleurs se faisant passer pour des désinfecteurs. Profitant de cette période de confinement, ils proposaient "leurs services" à leurs victimes pour cambrioler leurs appartements.

En effet, les forces de police ont interpellé le groupe de malfaiteurs qui se présentaient comme des agents de la Sonelgaz ou des employés chargés de la désinfection des maisons, afin de lutter contre le coronavirus. En réalité, ils profitaient de la naïveté des gens pour leur voler des objets de valeur ou faire des repérages en vue de futurs cambriolages.

Leur arrestation a été opérée lorsque des agents de l'ordre public de la wilaya de Annaba (au Nord-est de l'Algérie) étaient en patrouille dans les artères du chef-lieu. Alors qu'ils incitaient les citoyens à respecter les mesures nécessaires pour prévenir le coronavirus, une femme les a alertés du haut de son balcon sur la présence d'un groupe de voleurs.

Une femme parmi le groupe de voleurs

Intervenus immédiatement, les policiers ont interpellé le groupe composé de 4 personnes, dont une jeune femme. La police a saisi des armes blanches, une fausse facture d'électricité ainsi que d'autres outils utilisés dans leurs cambriolages. Les malfrats, âgés entre 26 et 33 ans, ont été conduits vers le commissariat de la ville. Suite à l'interrogatoire, il s'est avéré que les escrocs usurpaient les fonctions d'agents d'hygiène et de Solengaz afin d'accéder aux domiciles de leurs victimes qu'ils cambriolent en utilisant la violence.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Après l'accomplissement de toutes les procédures légales, les prévenus ont été traduits en justice. Ils ont été placés sous mandat de dépôt en attendant leur jugement prochain. Accusés de tentative de vol avec violence et formation de gang de malfaiteurs, ils encourent plusieurs années de prison.

Lire aussi : Algérie : Un réseau international de trafic de véhicules démantelé