Les services de police de la nouvelle ville Ali Mendjli de Constantine, dans l’Est de l’Algérie,  ont fait avorter, ce dimanche 19 avril, un hold-up au bureau de poste du quartier El Istiqlal. Les cambrioleurs ont été arrêtés et placés en détention, selon des sources locales.

Selon les mêmes sources, les voleurs ont été pris en flagrant délit de tentative de cambriolage vers 3 heures de matin. Ils ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de faire sortir les objets volés d’une petite fenêtre de l’établissement. Le groupe de malfrats, dont le nombre n’a pas été communiqué, comptait deux mineurs.

Les services de police ont ouvert une enquête pour mettre la lumière sur cette affaire. Pour le moment, aucune autre information sur la nature des objets et le montant de la somme d’argent saisis par les éléments de la sûreté n'a été donnée. Ni sur le nombre des cambrioleurs et leur identité.

Il faut dire que le braquage des bureaux de poste est devenu pratique courante en Algérie. Au mois de mars dernier, un groupe de trois personnes a cambriolé un bureau de poste de la wilaya d’El Tarf, à l’Est algérien. Le hold-up s’est soldé par le vol d’environ 300 millions de centimes. En décembre, c'est l’agence postale du village Aït Imghour, dans la commune de Mechtras, à une trentaine de kilomètres au sud de Tizi Ouzou en Kabylie, qui a été dévalisée. Quelque 800 millions de centimes y ont été subtilisés.

Lire aussi : Un Algérien condamné à 18 ans de prison ferme en France arrêté à Oran