Algérie : Un enfant calciné dans un terrible incendie

Un incendie mortel s’est déclenché dans une maison de la localité de Chelma, dans la wilaya de Batna, à l'Est de l’Algérie, causant la mort d'un enfant. La victime a été retrouvée par la Protection civile complètement carbonisée par les flammes, selon des sources locales. 

Selon la même source, l’incendie se serait déclenché à l’intérieur du domicile familial de la victime, dans une résidence situé à Chelma, dans la région de Manaa, à Batna. L’enfant était seul à la maison au moment du drame. La Protection civile s’est rendue sur place aussitôt alertée. Le corps de la victime a été transféré à l’hôpital public de la région. La Gendarmerie nationale a ouvert une enquête sur cet incendie dont l’origine reste pour le moment inconnue.

Par ailleurs, dans la région Sud de l’Algérie, un autre drame a secoué, durant la même journée, la localité d’Aougrout, dans la wilaya d’Adrar. Là encore, un enfant, âgé de 4 ans, y a laissé la vie. Selon des sources locales, le garçonnet, qui jouait près de sa maison, a été électrocuté après avoir manipulé un câble électrique.

Faits-divers Un Algérien tente de jeter sa femme du 12e étage à Bordeaux

Pour rappel, en décembre dernier, un autre enfant a été retrouvé complètement brûlé dans un incendie qui s’est déclaré à l’intérieur d'une habitation du quartier Climat de France, dans la banlieue d’Alger. La fumée dégagée par les flammes a également causé la mort, par asphyxie, de deux personnes adultes.
Ces nouveaux incendies rappellent un autre, plus dramatique, qui avait causé la mort de huit nourrissons à El Oued au mois de novembre dernier. Ils ont été carbonisés, dans le service maternité de l’hôpital mère-enfant Bachir Bennacer, par un énorme feu. Le directeur de cette clinique ainsi que son adjoint avaient été condamnés à un an de prison ferme pour négligence. Quant à la coordinatrice de cette clinique, elle a écopé de six mois de prison avec sursis.

Lire aussi :  Algérie : Deux enfants périssent dans un nouvel incendie


Vous aimez cet article ? Partagez !